Ligue des champions d’Afrique: L’expérience du TPM élimine le MAT

Ligue des champions d’Afrique: L’expérience du TPM  élimine le MAT

Il faut tout accepter dans le football, les victoires et les défaites certes. Mais il est de ces échecs qui sont difficiles à digérer, à l’instar de l’humiliante élimination du Moghreb de Tétouan par le Tout Puissant Mazembe lors de la dernière journée décisive de la phase de poule de la Ligue des champions d’Afrique.

Jouant samedi dans leur fief à Kamalondo, le TP Mazembe n’a pas fait dans le détail. Les déclarations sans équivoque faites par leur entraîneur Patrice Carteron quelques jours avant le match se sont avérées justes.  

Le Français avait clairement déclaré que son équipe jouera son match comme si c’était un match de finale. Avec des qualités offensives indiscutables, le TPM a remporté facilement à domicile, son match contre l’unique représentant du football national. Dans une rencontre à sens unique, les Corbeaux ont carrément inscrit cinq buts. Ce qui leur permet de se hisser en demi-finale pour la huitième fois depuis 1997. Les hommes de Carteron continuent leur parcours qui pourrait les emmener vers un troisième titre en Ligue des champions après 2009 et 2010.

Les Corbeaux, avec une ruse de renard, avaient imposé leur rythme dès le début de la rencontre, ce qui a terriblement paniqué les joueurs du MAT et perturbé les cartes de Sergio Lobera qui ne pouvait que regarder, impuissant, son équipe se faire atomiser par un adversaire tout puissant.
Le TP Mazembe a explosé la défense du Moghreb Tétouan, lui infligeant un impitoyable 5-0. Un triplé de l’attaquant tanzanien Mbwana Aly Samatta (12e, 63e, 90e), un but du milieu zambien Rainford Kalaba (32e) et un autre de l attaquant ivoirien Roger Assalé (88e).

Dans ce match, Carteron avait affiché la couleur avec une équipe à trois attaquants, le Malien Adama Traoré, le Ghanéen Solomon Asante et Samatta. Et l’équipe a marqué cinq buts, soit deux de plus qu’au cours des cinq matches précédents. A croire que le directeur technique a voulu laisser le meilleur pour la fin.

Dans l’autre rencontre de la dernière journée du groupe A, les Egyptiens de Smouha ont tenu tête aux Soudanais d’El Hilal, ouvrant la marque à la 24e minute par Amr El Menoufy. Les visiteurs ont égalisé dans les vingt dernières minutes par Omer Nasr Eldin déclenchant ainsi une euphorie au banc de touche des Soudanais. Si le score en était resté à 1-0, c’est Tétouan qui aurait été qualifié.

Rien ne sert aujourd’hui à cultiver les regrets. Le MAT quitte la compétition avec fierté après avoir tenu la dragée haute à des habitués de la Ligue des champions alors qu’il est à sa première participation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *