Ligue des champions : Le Barça en sursis

Ligue des champions : Le Barça en sursis

Bordeaux, qui jouait son avenir européen face à Galatasaray, n’a pas craqué, obtenant son ticket pour la Coupe de l’UEFA avec la manière (3-1), alors que Barcelone devra, lui, battre Brême lors de la dernière journée pour se qualifier en 8e de finale de la Ligue des champions. L’Inter Milan, grâce à sa victoire sur le Sporting Portugal (1-0) et Chelsea, malgré sa défaite face au Werder Brême (1-0), se sont qualifiés pour les 8e de finale.
Il y a des soirées comme ça où tout se passe comme prévu. C’est ce que les Girondins ont vécu mercredi. Les hommes de Ricardo savaient ce qu’ils avaient à faire pour pouvoir continuer leur aventure européenne. Et ils ont non seulement rempli leur contrat mais déroulé comme jamais depuis le début de la compétition.
Eux qui n’avaient pas inscrit le moindre but dans cette Ligue des champions en ont claqué trois d’un coup : Alonso, Laslandes et Faubert. Une première victoire en Ligue des champions qui peut toutefois leur laisser un goût amer dans la bouche. Le reste de la messe était dite dans le groupe C, puisque Liverpool et Eindhoven n’avaient plus que la première place à se disputer. Les Anglais ont laissé durer le suspense avant de clouer les Néerlandais grâce à deux buts de Gerrard et Crouch.
C’était le match de toutes les peurs pour le Barça qui devait absolument gagner face au Levski Sofia pour survivre. Les Barcelonais l’ont fait grâce notamment à un but de Ludovic Giuly en début de rencontre, puis un deuxième inscrit par Iniesta, face à des Bulgares accrocheurs, mais qui n’ont pas pesé bien lourd et n’ont toujours pas remporté le moindre match depuis le début de la phase de poules. Mais le problème pour le Barça a tout simplement été repoussé puisque ce que les hommes de Frank Rijkaard redoutaient est arrivé : le Werder Brême a dompté chez lui un petit Chelsea, grâce à un petit but de Mertesacker (1-0), ce qui place les Allemands en position de force avant d’affronter Barcelone dans un match qui s’annonce électrique.Les Espagnols sont dos au mur, puisqu’ils devront absolument l’emporter pour se qualifier. Dans la mêlée, Chelsea s’en tire finalement assez bien.
Pour l’Inter Milan, le problème posé était tout aussi simple: une victoire les assurait d’une place en 8e. Contrat rempli donc pour les Intéristes qui ont disposé du Sporting Portugal grâce à un but de Crespo. Dans le même groupe B, le Bayern Munich était d’ores et déjà qualifié, mais a raté l’occasion qui lui était offerte de s’assurer la première place en ne ramenant qu’un nul de Moscou face au Spartak (2-2), malgré un doublé de Pizarro. Du coup, l’Inter peut encore souffler ce sésame aux Allemands lors de la dernière journée.
L’AS Rome avait de quoi finir son année tranquillement, c’est raté ! Les Romains, qui devaient simplement ne pas perdre face au modeste Shakhtar Donetsk pour passer, n’ont pas tenu (1-0). Un but de Marica a plongé les Italiens dans une belle mélasse. Ils devront, pour ne pas vivre un cauchemar, battre Valence lors de la dernière journée.
Les Espagnols, déjà qualifiés, n’avaient plus grand-chose à craindre. Ils n’ont absolument pas tremblé face à l’Olympiakos: une victoire nette et sans bavure (2-0) qui leur assure une première place dans un fauteuil.

Les clubs déjà qualifiés

Groupe A : Chelsea
Groupe B : Inter Milan, Bayern Munich
Groupe C : Liverpool, PSV Eindhoven
Groupe D : Valence
Groupe E : Lyon, Real Madrid
Groupe F : Celtic Glasgow
Groupe H : AC Milan

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *