Ligue des champions : le Raja défait

Ligue des champions : le Raja défait

Le Raja de Casablanca a de nouveau déçu ses supporters qui ont suivi attentivement le match-retour, disputé samedi 15 octobre au stade olympique à Sousse. Les Aigles Verts se sont inclinés devant les étoiles du Sahel en demi-finale retour de la ligue des champions d’Afrique sur le score de 1-0. Le seul but de cette rencontre décisive est signé Kais Zouaghi. En match aller, l’équipe tunisienne l’avait également remporté sur le même score. Elle a donc à son actif deux buts dont le premier a été marqué par le nigérian Opara. Ainsi, l’Etoile du Sahel se qualifie pour la finale de la Ligue des champions d’Afrique de football. Essoufflés par la cadence des compétitions sur plusieurs fronts sans répit, à savoir la coupe du trône, ligue des champions et ligue arabe, les Verts ont pâti de la fraîcheur physique pour entamer ce sprint final. Les étoiles de Sahel ont fait preuve samedi soir lors du match retour à Sousse, d’une grande capacité à gérer ce duel décisif et à faire pencher la balance en leur faveur. A la première mi-temps, les rajaouis dominaient la rencontre et jouaient le tout pour le tout en harcelant une défense tunisienne en perte de vitesse. Ils n’ont cessé d’attaquer durant cette première mi-temps, tentant de remettre le compte à zéro. Dans un stade de Sousse archi-comble, environ 30.000 spectateurs y ont assisté, les Verts ont failli renverser la vapeur en leur faveur. Durant cette mi-temps, ils se sont montrés plus opportunistes que leurs adversaires qui se sont contentés de défendre leur avance en optant pour des contres rapides échouant en milieu de terrain et parfois sans danger pour Chadli. Les occasions de marquer un but ne manquaient pas. Cependant, les actions menées notamment par Fofana, Alloudi et Zemama n’ont pas abouti. A la 30-ème minute du jeu, le jeune Marouane Zemama a raté effectivement de peu la cible suite à un coup franc direct obligeant le gardien adverse, Austin, à user de tout son talent pour dévier la balle. A la 40-ème minute, le même Zemama revient à la charge et son tir croisé alla échouer au menton gauche de la cage tunisienne. Au cours de la deuxième mi-temps, la situation a changé : les rajaouis montraient des signes de faiblesse et perdaient le contrôle de la rencontre. Profitant de la baisse de régime des Verts, les étoiles du Sahel, soutenus par leurs supporters venus nombreux pour les encourager, ont su imposer leur jeu. Sortis de leur cantonnement défensif, les Tunisiens changent de tactique et deviennent plus agressifs. A la 64-ème minute, le capitaine de l’équipe tunisienne Kaïss Zouaghi surprend la défense marocaine et décoche un tir puissant, plus rapide et plus précis, qui s’est logé dans le fond des filets. Ce but inscrit contre le cours du jeu a eu l’effet d’un coup de poignard pour les rajaouis.
En outre, le reste du match fut marqué par l’expulsion du défenseur Abdelouahed Abdessamad par l’arbitre sud-africain Bennet Daniel Frazer pour cumul de cartes. Cette expulsion a compliqué davantage la mission de l’équipe du Raja, réduite à dix joueurs. Profitant de cette situation, les Tunisiens ont multiplié leurs contres redoutables et ont failli doubler la mise. Piégés à domicile il y a une quinzaine de jours, les Verts n’ont pas réussi à se ressaisir et renverser la balance en leur faveur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *