Ligue des champions : le Raja s’incline

Ligue des champions : le Raja s’incline

Le Raja de Casablanca a perdu la première manche aux 8èmes de finale de le la ligue des clubs champions face à la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK). Au complexe du 5 juillet à Alger, les Rajaouis se sont inclinés sur un score de (3-1). Toutefois, rien n’est encore perdu. Le Raja conserve toutes ses chances de qualification pour le prochain tour. Tout devra se décider lors du match retour. Le Raja doit une fière chandelle à son attaquant Soufiane Alloudi, qui a réussi, sur une percée individuelle remarquable, à tromper la vigilance du gardien kabyle et niveler le score pour le ramener à deux buts d’écart.
Bien que faisant face à un arbitrage très peu regardant sur les fautes adverses, le Raja a bien su gérer la première partie et contenir les assauts répétés des joueurs kabyles, portés par le soutien d’un public nombreux et enthousiaste.
L’avertissement sévère adressé par l’arbitre au défenseur rajaoui, Soulaymani, à la 9ème minute, suivi d’un autre carton jaune qui lui a valu l’expulsion, (29ème min), a donné un coup dur à la défense rajouie, sans pourtant la faire fléchir jusqu’à la fin de la première mi-temps.
En seconde période, les attaquants de l’équipe kabyle profiteront des ouvertures dans la défense, causées par la sortie de Soulaymani. A la 47ème minute, ils parviendront à concrétiser sur un tir tendu de l’attaquant Yecef. Son coéquipier Berguiga aggrava le score, à la 67ème, en reprenant à bout portant une balle qui a ricoché sur le poteau droit suite à un tir adverse.
Les Verts privés des joueurs qui forment l’ossature de la formation de Oscar Fellone et réduits à dix après l’expulsion de leur joueur polyvalent Soulaymani, n’ont pas perdu leur aplomb et surent se montrer dangereux sur certaines actions bien coordonnées qui allèrent amener le but de Soufiane Alloudi, à trois minutes de la fin de la rencontre. Le but a jeté un froid glacial dans les tribunes, tant il pèse lourd dans la balance pour départager les deux équipes au match retour.  Dans une déclaration, l’entraîneur-adjoint du Raja, Rédouane Hajri, a souligné que le score ne diminue en rien la bonne prestation  fournie par son équipe, en critiquant vivement l’arbitrage du gambien Madou Son qui a fortement désavantagé les Verts. Pour une telle affiche, qui pourrait tout autant être emportée par l’une ou l’autre équipe, il fallait, a-t-il dit, un arbitre d’une autre trempe pour ne pas gâcher le spectacle. Il a toutefois souligné que l’équipe rajaouie sera maintenant toute concentrée sur le match retour et qu’elle fera tout pour l’emporter avec une marge lui assurant la qualification.  Par ailleurs, le club marocain de l’Olympique Khouribga (OCK) a obtenu un match nul précieux 1 but partout (mi-temps : 1-0) face à son homologue nigérian de Lobi Stars, dimanche à Makurdi, comptant pour la phase aller des huitièmes de finale de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF).
Le but des locaux a été inscrit par Didier Ogo dès la 28è minute de jeu, alors que les "Phosphatiers" sont revenus à la marque en temps additionnel (90è+1) grâce à Hassan Souari. La formation des FAR a, elle aussi, fait match nul un but partout (mi-temps: 0-1) avec son homologue tunisienne du Club Sportif Sfaxien, lors du match comptant pour les huitièmes de finale aller de la Ligue des champions d’Afrique de football. Le but des militaires a été inscrit par Jaouad Ouaddouch (21è) et celui des Tunisiens par Bachir Lamchergui (81è).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *