Ligue des champions : Le WAC garde ses chances de qualification pour les demi-finales

Ligue des champions : Le WAC garde ses chances de qualification pour les demi-finales

Malgré sa défaite dimanche à Pretoria en quarts de finale aller de la Ligue des Champions de la CAF face au club sud-africain de Mamelodi Sundowns sur le score étriqué de 1-0, le Wydad de Casablanca (WAC) garde intactes ses chances de qualification pour les demi-finales de cette compétition.

La rencontre, disputée sur la pelouse du stade Lucas Masterpieces Moribe, situé dans les faubourgs de la capitale sud-africaine, s’est déroulée sous la signe de la prudence, les deux équipes ne voulant pas prendre de risque en particulier à l’entame du match. Le club casablancais, entraîné par Houcine Ammouta, a su bien gérer la rencontre grâce à une défense sereine et bien organisée autour de Brahim Nakache.

Ce milieu défensif a été un véritable rempart qui a fait échouer les attaques de l’équipe sud-africaine, menée par le virevoltant Tau et le joueur de pointe colombien Castro Cortes.

Ces deux joueurs ont créé de nombreux problèmes pour la ligne de défense du WAC, restée imperturbable durant la première période du match. Le WAC aurait pu exploiter l’hésitation dont a fait preuve la défense sud-africaine, surtout à la 32è minute suite à une attaque éclair conduite par Nakache, mais mal exploitée par l’ailier Ounajem.

En deuxième période, le coach marocain a gardé le même système de jeu prudent, avec un renforcement du milieu de terrain pour contrer les infiltrations de la ligne d’attaque sud-africaine, de plus en plus entreprenante.

Après des attaques sporadiques de part et d’autre, les Sud-Africains sont parvenus à faire la différence à la 66è minute par l’intermédiaire de l’Ivoirien Yannick Zakri, entré en jeu à la pause à la place de Sibusiso Vilakazi.

Piqués au vif après à ce but intervenu suite à un manque de concentration de la défense wydadie, les protégés de Ammouta ont essayé de revenir dans le match, multipliant les attaques sans pour autant parvenir à égaliser. Le match retour, qui aura lieu samedi prochain à Rabat, s’annonce ainsi très difficile pour les deux clubs, en particulier les Casablancais, déterminés à remonter le but d’écart et offrir au grand public casablancais et marocain une qualification très attendue pour les demi-finales de la prestigieuse Ligue des Champions africaine.

L’entraîneur du WAC s’est dit confiant quant à la capacité de ses joueurs. «Le score de 1-0 peut être remonté», a-t-il dit lors d’une conférence de presse à l’issue de la rencontre. Le technicien marocain a tenu, toutefois, à souligner que l’adversaire du WAC reste une équipe coriace qui mérite le respect. Il a relevé que le match aller n’a pas tenu toutes ses promesses, en raison de plusieurs facteurs, dont une préparation pré-saison qui s’est déroulée dans des conditions difficiles pour son équipe, notamment en raison des blessures de plusieurs de ses joueurs clefs. «Maintenant, nous avons une semaine pour bien préparer le match retour», a-t-il dit, ajoutant que ses protégés sont appelés à bien défendre leurs chances de qualification au Maroc, tout en évitant de prendre des risques face à une équipe qui dispose de joueurs capables de faire la différence à n’importe quel moment du match.

Pour sa part, l’entraîneur de Mamelodi Sundowns, Pitso Mosimane, s’est dit satisfait du résultat du match disputé contre un des plus grands clubs du continent africain.

Le technicien sud-africain s’est dit impressionné par la qualité du jeu développé par le club marocain, soulignant que le match a été extrêmement difficile face à des joueurs marocains expérimentés.

Pour lui, le match retour au Maroc sera difficile pour les deux équipes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *