Ligue des Champions : L’imbattable Barça

Serein, bien organisé, le FC Barcelone a signé son douzième match sans défaite en Ligue des Champions, mercredi lors de la quatrième journée de la seconde phase. A l’issue de leur match nul face à l’Inter Milan (0-0), les Catalans ont ainsi fait un pas de plus vers les quarts de finale.
Les Milanais, évoluant à domicile, ont souffert tout au long de la rencontre d’une grande pénurie d’attaquants. Outre les Crespo (blessé), Batistuta (non qualifié) et Recoba (suspendu), qui n’ont pu être alignés, Kallon puis Dalmat ont été blessés respectivement à la 34ème et 61ème minutes de jeu. Il leur était donc très difficile de forcer cette défense catalane qui reste sur quatre matches sans encaisser de but. Christian Vieri avait pourtant réussi à scorer deux minutes à peine après le début de la rencontre. Mais le but a été refusé pour hors-jeu. Ni Radomir Antic, entraîneur catalan, ni Hector Cuper, coach milanais ne sont satisfaits de ce nul. « Je ne suis pas satisfait du résultat. Mais prendre un point nous rapproche de la qualification» a déclaré le premier alors que le second se reprochait les occasions ratées. «C’est dommage, mais ce résultat nous permet de rester en course. Nous avons manqué de précision et avons souvent été en position de hors-jeu».
Dans l’autre match du groupe A, Newcastle a conservé un espoir de se qualifier aux quarts de finale au terme d’une victoire acquise en première période contre le Bayer Leverkusen (3-1). La semaine dernière en aller, les Allemands se sont également inclinés devant leur public sur la même marque. Les finalistes de l’édition 2002 se voient ainsi éliminé, dès cette quatrième journée. L’AS Rome, qui risquait l’élimination, s’est remise provisoirement en course à l’issue de sa très belle victoire sur Valence (0-3). Les Romains ont ainsi pris la revanche après leur défaite la semaine dernière au Stade olympique de Rome (0-1). Le grand homme de la rencontre était Francesco Totti. Ce dernier, qui avait manqué le match aller en raison d’une lombalgie, a en effet inscrit deux des trois buts de son équipe, et fait une passe décisive à Emerson pour le troisième.
Battue lors de ses trois premiers matches, la Roma revient à deux points de Valence, et trois des co-leaders Arsenal et Ajax Amsterdam. Ces derniers n’ont pu se départager tant à l’aller (1-1) qu’au retour joué mercredi (0-0). Les quelque 50.000 spectateurs présents à l’Arena ont été très déçus. Les deux équipes profitent toutefois de la défaite de Valence pour conforter toutes deux leur place en tête du classement (ex aequo avec 6 points) du groupe B. Ils auront également le privilège de recevoir respectivement les Espagnols et les Italiens lors de la prochaine journée, à la mi-mars.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *