PROMO ALM
PROMO ALM

Ligue des champions : matches explosifs

Ligue des champions : matches explosifs

L’Inter Milan sera privé de Luis Figo, mercredi, à l’occasion de son quart de finale aller de la Ligue des champions face à Villarreal. Le joueur portugais, qui souffre du mollet, pourrait être remplacé par Stankovic au poste de milieu droit.
Face à ce postulat, l’entraîneur de l’Inter Milan Roberto Mancini va certainement modifier ses plans offensifs sachant également qu’il lui faut prendre en compte l’«inconstance» du Brésilien Adriano. Le coach italien pourrait ainsi laisser Adriano sur le banc, afin de placer Alvaro Recoba derrière son tandem de pointe Martins et Cruz.
Rappelons que Roberto Mancini avait vivement critiqué les stars défaillantes de son équipe à commencer par les attaquants. Le buteur brésilien Adriano fut sa cible principale. Sa baisse de forme a coïncidé avec la chute de l’Inter, désormais à 13 points de la Juventus Turin, leader du championnat italien. «Je ne stigmatise pas Adriano», a déclaré Mancini sur le site Internet du club après la défaite des siens à Parme, samedi. «Une équipe est composée de défenseurs qui défendent, de milieux de terrain qui doivent ouvrir le jeu pour les buteurs et d’attaquants qui doivent marquer. Mais il y a des fois où les buteurs ne marquent pas et, dans ce cas, doivent travailler pour l’équipe», a-t-il ajouté.  Du côté de Villarreal, l’attaquant uruguayen, Diego Forlan, auteur de huit buts en championnat et d’un en Ligue des champions, estime que son équipe est capable de créer la surprise. «L’Inter est favori et tout parle pour eux : l’histoire, l’expérience et une équipe talentueuse. Mais le football est un sport où l’équipe la plus forte ne gagne pas à tous les coups.»
Dans l’autre quart de finale, le club français Lyon affrontera AC Milan, une équipe habituée à la Ligue des champions. En 8e de finale, l’Olympique Lyonnais s’est vengé en sortant superbement le PSV Eindhoven, qui l’avait stoppé la saison dernière en quart de finale. Mais la tâche s’annonce rude face à des Milanais qui semblent au mieux de leur forme et qui jouissent d’une expérience incontestable en C1. La fraîcheur contre l’expérience. Lyon n’a encore jamais dépassé le stade des quarts de finale de la C1, une compétition que le Milan AC a remporté déjà six fois. Annoncés comme les grands favoris avec le FC Barcelone, les Milanais, même s’ils sont relégués à huit points de la Juve en championnat, justifient en ce moment leur statut. L’absence du Juninho, suspendu pour ce match, est également à ranger dans la colonne des moins pour Lyon. Côté rossonero, Maldini, qui est réapparu quelques minutes face à la Fiorentina, pourrait débuter sur le banc et Stam, forfait, devrait être remplacé par Costacurta au sein d’une défense dont la moyenne d’âge flirte avec celle de ses dirigeants, mais qui n’a encaissé que trois buts lors des douze dernières rencontres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *