Ligue des champions : Prélude volcanique

Ligue des champions : Prélude volcanique

La C1 repart pour un tour. L’automne s’annonce chaud avec l’amorce de l’événement footballistique le plus prestigieux du vieux continent. Les prétendants à la succession du FC Porto, champion en titre, doivent être en train d’affûter leurs armes pour cette nouvelle édition. D’autant plus que cette première phase devra rapidement s’égrener, le temps n’accordant aucun sursis aux traînards. En effet, les équipes engagées auront près de trois mois pour se frayer un chemin à travers une multitude de challengers. L’objectif étant de se garantir une place dans l’étape suivante. Cela dit, les clubs en question ont jusqu’au 8 décembre pour épuiser les six journées qui constituent cette étape qui, arrivée à terme, devra octroyer seize tickets estampillés « 8e de finale » de la Champion’s League. Aussi, huit des clubs en course seront envoyés au rattrapage en 16e de finale de la Coupe de l’UEFA et, en fin de parcours, les huit qui se seraient avérés de vrais traînards seront tout bonnement éliminés. L’automne durant, l’on aura droit à des chocs de toute beauté. Une tradition de la C1 qui ne manquera pas de caractériser celle-ci dès les premières confrontations. En effet, cette soirée hautement footballistique démarrera en trombe avec un menu des plus croquants.
A commencer par le choc qui mettra aux prises le vice-champion d’Europe, Monaco en l’occurrence, au club mythique de Liverpool. Un match qui promet, vu la carrure des deux équipes. Monaco sera cependant privé de quatre joueurs, revêtant l’aspect de fer de lance de l’équipe, à savoir Morientes, Giuly, Rothen et Prso. N’ont-ils d’ailleurs pas été pour beaucoup dans son excellent parcours la saison écoulée ? Les Monégasques doivent ainsi être sur leurs gardes, notamment que la liste des absents se rallonge avec la suspension de Saviola, en plus de l’indisposition de Nonda, Chevanton et Plasil pour blessure. La tâche s’annonce d’autant ardue qu’en face, les Reds ne déplorent aucune défaillance.
L’autre match du groupe A opposera le Deportivo La Corogne, demi-finaliste la saison passée, aux Grecs de l’Olympiakos. Une rencontre qui devait paraître commode pour les Espagnols, mais la piètre prestation du Deportivo, battu à domicile en Liga (1-3) par Osasuna, sème le doute sur ses capacités. Triple tenant du titre en Championnat de France, l’Olympique de Lyon mènera l’offensive face à Manchester United.
Un autre match aux effluves de combat épique pour les Français, le prestigieux club anglais étant le favori de la poule. Un autre choc est en perspective de cette première journée, celui opposant l’Ajax Amsterdam à la Juventus de Turin. Si les Italiens affichent une équipe au grand complet, les Néerlandais devront faire sans les offices du milieu tchèque Galasek.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *