Ligue des Champions : victoire impérative pour Lyon

Le Celtic, fort de la différence de buts particulière qu’il a en sa faveur vis-à-vis de l’OL, peut se permettre de n’obtenir qu’un résultat nul comme les Belges d’Anderlecht dans l’autre rencontre face aux Allemands du Bayern. Ce groupe A, Celtic, Anderlecht et Lyon sont leaders ex aequo avec un point d’avance sur le Bayern, reste indécis. Il ne pourra y avoir qu’un qualifié pour chacune des deux rencontres. « C’est un avantage pour le Celtic de pouvoir se contenter d’un nul mais pour nous, cela a le mérite d’être clair. Il faut gagner et adopter l’attitude qui correspond à cela », admet l’entraîneur lyonnais Paul Le Guen estimant « qu’il sera difficile pour les Ecossais de débuter dans l’idée d’un partage des points ». « Le Celtic n’est pas habitué à cela dans son championnat », dit-il. Sur le plan du jeu et compte tenu des enseignements tirés du match aller, Le Guen assure « que la bataille du milieu de terrain sera essentielle mais que toutes les zones seront importantes ». A l’aller, les Ecossais avaient gagné 2 à 0 après que Lyon eut cédé dans l’entrejeu après la pause. Pour ce rendez-vous capital de sa saison, l’équipe lyonnaise peut compter sur toutes ses forces mais l’entraîneur de l’OL a indiqué « avoir déjà son équipe de départ en tête ». Pour le défenseur central, Claudio Caçapa, « il faudra être costaud pour aborder cette rencontre difficile ». « Nous devrons être forts mentalement », affirme le capitaine de l’Olympique lyonnais qui s’attend « à un gros combat physique ». Leader du Championnat d’Ecosse, le Celtic ne pourra compter sur tous ses joueurs en raison des forfaits des milieux de terrain, Allan Thompson, suspendu, qui affiche actuellement une grande forme, Didier Agathe, le Français, blessé à un tendon, et l’arrière Jackie McNamara, touché à une épaule samedi à Livingstone (2-0). « Cela reste néanmoins une belle équipe », prévient toutefois Paul Le Guen espérant que ses joueurs feront valoir leurs qualités de vitesse et de vivacité, leur jeu collectif tout en relevant intelligemment le défi physique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *