L’intégration par le sport

De la cérémonie d’ouverture, on retient, surtout, le match jubilé de l’une des grandes figures du basket-ball national des années soixante et soixante-dix Lahcen Yassir, dit «hcina».
Un match qui nous rappelle les beaux vieux temps du basket-ball national. Pour ceux qui ne le connaissent pas, «Hcina» a fait ses débuts avec l’équipe de la MEC (maison des enfants casablancaise), avant de rejoindre le club municipal (CMC) avec lequel il avait emporté plusieurs titres. Après quoi, il a entamé une carrière d’entraîneur en prenant les commandes de plusieurs équipes, dont le TSC, Samir, ONE. Un parcours sans faute qui lui a ouvert la voie vers les équipes nationales.
D’abord, en tant qu’entraîneur de l’équipe des cadets, puis juniors et seniors. Cette rencontre pleine de nostalgie s’est achevée par la victoire des ex-internationaux sur les anciens de la MEC par le score serré de 74 à73. Outre le spectacle, cette rencontre a surtout permis aux jeunes adeptes de la grosse balle orange de voir de près ceux qui ont fait les beaux jours du basket-ball national : Badreddine hachad, Abdelhanin El Oufir, Benadada, les frères El Guerch…. Lors de cette cérémonie, Abdelilah Nahi, directeur des jeux, n’a pas laissé passer l’occasion pour mettre l’accent sur les objectifs de l’organisation de cette manifestation et qui consistent à instaurer l’intégration sociale à travers la pratique du sport.
Le programme de ce championnat, organisé par l’entraide nationale sous le thème «établissements sociaux ? éducation, sport et intégration», comprend plusieurs disciplines sportives, entre autres, le football, le handball, le basket-ball, le volley-ball, le tennis de table et les échecs. Plus de 600 jeunes des centres et pensionnaires des maisons de bienfaisance ont participé à cette compétition.
Les phases finales devaient se dérouler mercredi dernier. Au programme également, des rencontres, dont une sous le thème «l’entraide nationale et la société civile, partenariat et complémentarité». Cette dernière aura lieu au complexe culturel de Maarif. À rappeler que les précédentes éditions ont vu la participation de grands noms du sport national, tels le champion du monde Salah Hissou et la championne d’Afrique Fatiha Klilech.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *