L’Inter de Mourinho aux quarts de final

L’Inter de Mourinho aux quarts de final

Jose Mourinho a pris sa revanche sur Chelsea qui l’avait licencié en 2007, en menant son équipe de l’Inter Milan en quarts de finale de la Ligue des Champions grâce à une victoire méritée et empreinte de maîtrise à Londres mardi (1-0, aller: 2-1). Cette qualification, la première pour les champions d’Italie depuis 2006, porte la marque de l’entraîneur portugais: calme, solidité, engagement, organisation. Et réalisme assassin de Samuel Eto’o (78), déjà fossoyeur des espoirs de Manchester United l’an passé en finale quand il jouait à Barcelone. Faute d’avoir trouvé la clé, Chelsea sera absent des quarts pour la première fois depuis qu’il avait été battu à Stamford Bridge par le FC Barcelone en 2006, seul revers à domicile de Mourinho durant son séjour londonien. «Chacun sait que Mourinho ne perd pas à Stamford Bridge. Mon bilan est imbattable. Il est stupéfiant». Dans son style unique, le Portugais avait prévenu son ancienne équipe. A son crédit, l’Inter, balayé par Liverpool et Manchester United en 2008 et 2009, n’est pas revenu en Angleterre en épicier attaché à protéger petitement son maigre gain. Le Portugais a aligné une équipe offensive, avec un trident Eto’o-Milito-Pandev qui incitait Chelsea à la prudence.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *