L’Inter Milan reprend l’avantage

A Lecce en soirée, les Rossoneri ont longtemps dominé, sans réussite. Mais lorsque Ronaldinho a enfin trouvé l’ouverture à la suite d’un centre de Pato (79), ils ont cru que la victoire était dans la poche. C’était cependant sans compter sur le défenseur Andrea Esposito qui, de la tête à la suite d’un coup franc, égalisait dans les derniers instants (90+3). «Le match était gagné. Et s’il y a eu une inattention en fin de rencontre, c’est plus du fait de l’arbitre que de nous», a réagi sur Sky Sport Carlo Ancelotti, furieux du coup franc accordé à Lecce qui a permis l’égalisation. «Les arbitres, malheureusement, sifflent trop en Italie», a continué l’entraîneur milanais, soulignant que la performance de son équipe avait été «la meilleure de la saison». Avec ce nul, Milan perd la place de leader conquise il y a une semaine, et ce pour le plus grand bonheur de l’Inter. La triple championne en titre peut donc remercier Esposito, mais surtout Julio Cruz. L’attaquant argentin, entré en jeu face à l’Udinese, a une fois encore joué les sauveurs, inscrivant de la tête le but de la victoire sur le dernier corner du match (90+3). «On a fait un beau match, notamment en défense, là où on nous avait beaucoup critiqué après les cinq buts encaissés lors des deux dernières rencontres», a ensuite souligné Jose Mourinho. «On a en revanche peiné à marquer, a poursuivi l’entraîneur de l’Inter. Je ne suis pas satisfait du jeu offensif, mais on peut toujours perdre ou gagner à l’ultime minute, comme il y a une semaine face à la Reggina (victoire 3-2, NDLR). Cela montre que lorsque l’équipe a de la volonté, elle arrive à ses fins». Au classement, l’Inter devance d’un point l’AC Milan (2e) et Naples (3e), qui s’est imposée chez elle face à la Sampdoria (2-0), et de deux la Lazio (4e), également vainqueur à domicile face à Sienne (3-0). L’Udinese rétrograde pour sa part à la 5e place, à égalité de points avec la Juventus, qui a remporté son quatrième succès consécutif – le sixième en incluant la Ligue des champions – en s’imposant face au Chievo à Vérone (2-0). Del Piero «magique». Après son retentissant doublé face au Real Madrid mercredi, le capitaine Alessandro Del Piero a fêté son 34e anniversaire en inscrivant le premier but sur coup franc (40), avant que Vincenzo Iaquinta ne double la mise en début de seconde période (53). «En ce moment, Del Piero est magique», s’est félicité l’entraîneur de la Juve, Claudio Ranieri.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *