L’Inter s’en sort in extremis face à la Roma

L’Inter s’en sort in extremis face à la Roma

 
La triple championne en titre peut souffler: après 45 premières minutes catastrophiques et deux buts encaissés face à une séduisante Roma, on ne donnait pas cher de ses chances. Une seconde période davantage enlevée et volontaire, lui a cependant permis d’arracher le nul.
Avec ce résultat, elle conserve sept points d’avance sur la Juventus (2e), qui s’était imposée sans briller face à Naples (1-0) samedi en match avancé, et onze sur l’AC Milan (3e) qui, de son côté, a confirmé qu’il traversait une mauvaise passe en s’inclinant sur le terrain de la Sampdoria (2-1).
La Roma, qui a dû jouer sans Totti, touché au genou droit, ne bouge quant à elle pas de la 6e place. Forcément, après avoir mené 2 à 0 puis 3 à 1, elle doit nourrir quelques regrets, d’autant qu’en première période, face à des Milanais rarement vus aussi peu inspirés, elle avait donné une véritable leçon.
Son jeu rapide, fluide et précis avait justement été récompensé par deux buts: le premier de la tête par De Rossi (23e), la deuxième grâce au latéral Riise, prompt à profiter du placement hasardeux de son vis-à-vis Maicon pour tromper de près le gardien Julio Cesar (29e).
Entre-temps, la Roma était pourtant parvenue à marquer un 3e but grâce à une frappe croisée de Brighi qui avait profité d’une perte de ballon de Cambiasso (57e), mais le sens du match avait définitivement tourné.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *