L’international anglais Rooney de nouveau blessé

Lors du match de championnat contre le Reading FC (0-0) à  Old  Trafford, l’attaquant du Manchester United FC  a été  remplacé à  la mi-temps à  la suite d’un choc avec Michael Duberry. Un scanner  effectué  après la rencontre a révélé la blessure, qui devrait le laisser à  l’écart des pelouses pendant plusieurs  semaines. 
Après la rencontre, le manager Sir Alex Ferguson avait minimisé la blessure, affirmant : «le choc a été douloureux et Wayne avait  un peu de mal à  s’appuyer sur cette jambe, mais je ne pense pas  que la blessure soit aussi grave que sa fracture du métatarse. Son pied avait commencé à  enfler et cela ne valait pas le coup de lui  faire redémarrer la seconde mi-temps.»
Rooney, deux fois victime d’une fracture du métatarse droit depuis 2004, est quasiment certain de manquer la rencontre amicale de l’Angleterre face à l’Allemagne à Wembley le 22 août. Wayne Rooney, efficace, jeune et talentueux, mais quelquefois agressif, il inscrit son premier but en Premier League anglaise sous les couleurs de Everton contre Arsenal à tout juste 16 ans et 360 jours, soit un record national à l’époque (le recordman actuel est James Vaughan, âgé de 16 ans et 271 jours).
Rooney est véritablement attendu en vedette nationale et légende vivante, c’est un des talents les plus prometteurs du football moderne. Joueur polyvalent, il joue généralement au poste d’attaquant : il secondait d’ailleurs Ruud van Nistelrooy avant son transfert au Real Madrid. Mais pendant la saison 2005-2006, il fit part de ses multiples talents, jouant engagé sur tout les flancs. "Wazza 8" a porté le numéro 8 pour Manchester United de 2004 à 2007 jusqu’en juin de cette dernière année : c’est désormais le numéro 10 qui semblera lui appartenir à vie, rentrant ainsi dans les «10» de légende. Il porte le numéro 9 en équipe d’Angleterre, même s’il a perdu sa place au sein de l’équipe des trois lions. Mclaren, le selectioneur de l’équipe d’Angleterre qui est actuellement très critiqué suite à son ascension avec son équipe dans les phase qualificative pour l’Euro 2008 en Suisse, n’a pas selectionné le jeune Wayne dans les derniers matchs importants de l’Angleterre suite a une dispute entre celui-ci et Wayne Rooney! D’après la presse anglaise l’international de Manchester United n’aurait pas supporté les critiques cinglantes de l’entraîneur de la sélection anglaise pendant la mi-temp d’un des matchs éliminatoires de l’Euro-2008 face à Israël à Tel Aviv, dont l’équipe n’a pas marqué de but lors de quatre de ses cinq derniers matches.
Après avoir essuyé la critique du coach qui lui aurait dit qu’il n’avait pas bien joué en sélection depuis 3 ans (depuis l’Euro 2004)le jeune homme de la banlieue de Croxteth à Liverpool aurait lancé ses chaussures et son short contre le mur! Cela fut si violente que les Israéliens dans le vestiaire voisin auraient entendu la dispute.
Rooney a passé son enfance dans un quartier à l’est de Liverpool nommé Croxteth, en compagnie de ses deux petits frères. Sa scolarité eut lieu dans l’école catholique locale, «De La Salle Catholic School". Il a ainsi grandi supporter du club anglais d’Everton, et son idole était alors Duncan Ferguson, portant un t-shirt ou on pouvait lire : "Once a blue, Always a blue" (Bleu une fois, bleu pour toujours). Cependant, il ne restera que deux saisons à Everton avant sa demande de transfert, ce qui ne le laissera pas en bon termes avec les fans du club, il est d’ailleurs sévèrement hué lors de ses retours à Goodison Park (dans lesquels il ne se gène pas de marquer et embrasse fièrement le maillot mancunien). Wayne Rooney a toujours été sous le feu des médias depuis son entrée en scène en 2002, particulièrement depuis le 19 octobre 2002 où il marqua un but mémorable face aux tenants du titre d’Arsenal, mettant ainsi fin à leur série de 30 matchs sans défaite en Premier League anglaise.
Recevant le ballon devant la surface de réparation des Gunners, Rooney plaçait sur contrôle instantané une frappe dans la lucarne gauche des buts de David Seaman, donnant la victoire aux siens 2-1. On se souviendra du commentateur du match, Clive Tyldesley qui s’exclamait : «Remember the name, Wayne Rooney!!». Rooney n’avait en effet que 16 ans lorsqu’il inscrivait ce qui était son premier but en Premier League anglaise, faisant alors le plus jeune buteur de l’histoire du championnat. Le transfert à Manchester United n’a cessé de faire croître sa réputation, ainsi que ses prestations à l’Euro 2004, inscrivant 4 buts et éclipsant son coéquipier Michael Owen.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *