L’OL sur la chaussée des géants

L’OL sur la chaussée des géants

"J’ai demandé au président de garder la même équipe pour la saison prochaine. Ce groupe peut encore faire de belles choses lors des trois ou quatre prochaines saisons", a déclaré le milieu de terrain brésilien Juninho, considéré comme l’un des meilleurs tireurs de coups francs au monde. "Avec l’arrivée de deux joueurs en plus au maximum, l’équipe pourra aller loin". Grâce à la victoire de Lille 3-2 sur Bordeaux, l’OL "version Gérard Houllier" est devenu sans jouer samedi le seul club français vainqueur de cinq championnats consécutifs, Saint-Etienne et Marseille s’étant arrêtés à quatre. Au niveau des grands championnats européens, seul un trio prestigieux a fait aussi bien: le Real Madrid, le Torino et la Juventus de Turin. Le FC Porto a aussi réussi cette performance dans le championnat du Portugal moins relevé.
 Gagner un sixième titre et franchir enfin le cap des quarts de finale de la Ligue des champions après trois échecs de rang, seront les futurs défis des "Gones". Evincés en Ligue des champions par le Milan AC alors qu’ils étaient qualifiés pour les demi-finales à trois minutes de la fin du temps réglementaire lors du match retour à San Siro, les Lyonnais se sont aperçus qu’il leur manque encore un buteur décisif. Le Norvégien John Carew et le Brésilien Fred se sont montrés trop tendres face à la défense milanaise lors de ces quarts de finale, alors que le jeune et talentueux Karim Benzema a dû ronger son frein lors de ces deux matches au sommet. "Je constate qu’on se crée beaucoup d’occasions de but et qu’on tente souvent notre chance, mais notre coefficient d’efficacité ne correspond pas à la richesse de notre jeu offensif", a avoué Gérard Houllier, le sélectionneur de Lyon, dimanche dans le journal "L’Equipe".
 Le nom de Didier Drogba, contacté par Lyon il y a deux saisons avant d’évoluer à Marseille puis Chelsea, se murmure pour trouver enfin un remplaçant à Sonny Anderson, le buteur maison des deux premiers titres 2002 et 2003. Reste que le Lyon 2005-2006 a impressionné, avec pour l’heure seulement deux défaites en championnat, dont aucune à l’extérieur. Et jamais l’OL n’a perdu deux rencontres d’affilée. "J’affirme qu’une grande équipe ne peut, ni ne doit perdre deux fois de suite", dit Gérard Houllier. Régularité, combativité, abnégation, solidarité, talent, sont les maîtres mots de la réussite de l’OL du président Jean-Michel Aulas. En 19 ans, il a fait sortir Lyon de la Division-2 pour le faire entrer dans l’histoire du football français. Lui qui prône "la stabilité", va devoir consolider un groupe dont les meilleurs éléments sont convoités. Il a annoncé son intention de garder tout le monde. Grégory Coupet, l’un des quatre joueurs vainqueurs des cinq titres avec Juninho, Caçapa et Sidney Govou, est l’un des meilleurs gardiens du monde. Cris est l’un des meilleurs défenseurs centraux et Mahamadou Diarra l’un des meilleurs demi-défensifs de la planète. L’OL devrait toucher un peu plus de 40 millions d’euros de droits télé pour sa superbe saison. De quoi bétonner davantage le bel édifice.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *