L’option à six étapes semble tenir la corde

«Rien n’est décidé mais pourquoi pas six étapes si c’est pour le bien de l’athlétisme», a déclaré Lamine Diack en marge de l’édition 2002 des mondiaux juniors. La Golden League a connu trois variantes ces dernières saisons. En 1998 et 1999, sept victoires dans les 7 étapes étaient requises pour empocher le jackpot d’un million de dollars. En 2000 et 2001, cinq victoires seulement dans les 7 étapes étaient nécessaires pour postuler aux 50 kg d’or. Enfin cette saison, sept victoires sont exigées dans les 7 étapes pour se partager les 50 kg d’or.
En début de saison, l’IAAF avait annoncé une réduction à cinq étapes pour satisfaire notamment l’EBU (European Broadcasting Union). «Mais l’accord de télévision n’a pas été conclu et la décision a été reportée de fin mai au 14 septembre pour satisfaire certains organisateurs inquiets des retombées d’une telle annonce, a commenté Diack. «si vous annoncez en début de saison, je n’ai plus qu’à mettre la clé sous la porte» m’a dit l’organisateur d’Oslo.
Le président a donc décidé de leur « laisser faire leurs preuves» jusqu’à la finale du grand prix le 14 septembre. Lamine Diack se refuse à miser sur les chances de chacun. Il n’en reste pas moins que la réunion d’Oslo semble le plus près de la porte de sortie. Par sa situation financière, mais aussi le fait que la piste norvégienne ne propose que six couloirs.
«Et de la tribune principale, on ne voit même pas les couloirs 5 et 6, reconnaît le président. J’en ai parlé cette année avec le premier ministre norvégien et lui ai demandé de prendre un engagement avant le 1er septembre pour rénover le stade». Comme Monaco a été désigné comme site des prochaines finales du Grand Prix, Rome, Paris/Saint-Denis, Zurich, Bruxelles et Berlin devraient former le circuit doré, avec peut-être Londres pour sixième étape. L’agence japonaise avec laquelle collabore l’IAAF depuis la faillite de ISL semble en effet favorable à l’entrée d’une étape britannique.
Les candidats devront toutefois garantir un budget compris entre 1,75 et 2 millions de dollars (entre 1,73 et 1,97 m eur), car « il faut cela pour faire partie de la Golden Leader ». Pour le reste, il y aura 5 ou 6 étapes de super-ligue puis les Grand Prix I et II. «Soit une trentaine de réunions en comptant celles hors des frontières européennes», estime Lamine Diack.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *