Lourde sanction pour le Raja

La Confédération Africaine de Football (CAF) n’y est pas allée de main morte en infligeant au Raja de Casablanca une amende de 150.000 dollars pour avoir enfreint les règlements de la CAF en portant, lors de la finale aller de la Ligue des champions d’Afrique, face au Zamalek, des maillots avec une publicité (Coca-Cola) concurrente du sponsor officiel de la Confédération (Pepsi-Cola).
Ce dernier réclamait 300.000 dollars et le Comité Exécutif de la FIFA, réuni à la veille de la finale de la Super-Coupe ayant opposé au Caire le Wydad de Casablanca au Zamalek, a décidé de réduire de moitié le montant réclamé par Pepsi. Cette amende sera prélevée sur les 700.000 dollars que le Raja a engrangé lors de la Champion’s League.
Le montant de cette amende devra être versé à SportFive, le groupe de marketing et droits sportifs basé en France, qui gère la Ligue des champions d’Afrique.
Le comité du Raja de Casablanca devrait se réunir très prochainement pour examiner les moyens de faire recours contre la décision. C’est ce qu’a déclaré à la MAP Haj Abdeslam Hanat, le président du club casablancais. Le Raja s’était déjà vu condamné à verser 15.000 dollars pour manquements aux règlement de la CAF et décidé de geler le versement des primes dues aux Vert et Blanc en attendant l’évaluation définitive des dommages causés au sponsor de la compétition.
De son côté, le club égyptien de Zamalek, champion d’Afrique et vainqueur de la Super-Coupe, s’est vu infliger par la CAF une amende de 125.000 dollars pour avoir permis à une chaîne de télévision non accréditée à filmer la finale retour au Caire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *