Lozano quitte le WAC pour Créteil

Ladislas Lozano, entraîneur du Wydad de Casablanca, n’est, désormais, plus qu’un ex. Quelques jours seulement après avoir écopé d’une suspension d’un an par la commission de discipline du GNF pour avoir «tenu des propos injurieux portant atteinte à l’honneur du football national et aux instances dirigeantes», le Français a décidé de claquer la porte. Sa démission a été acceptée par les responsables du WAC. «Je suis navré de prendre une telle décision extrême car cette sanction porte atteinte à ma réputation », a déclaré Lozano.
Selon Naserddine Doublali, président du club, la demande d’appel adressée au GNF, concernant la réduction de la sanction infligée à Lozano, est restée lettre morte. « On n’a reçu aucune réponse de la part du groupement national de football. Le mal a été fait. On veut faire du Wydad un club de troisième division c’est le moins que l’on puisse dire », déclare Doublali, sur un ton plein d’amertume. Depuis sa suspension, l’ex-entraîneur du club amateur de Calais n’a fait aucun commentaire et a préféré garder le silence. Un silence qui a trop duré. « J’espérais une réduction de cette sanction, mais comme la commission d’appel ne s’est pas réunie je ne pouvais plus attendre », a expliqué. Sous contrat jusqu’en 2004, Lozano n’aura donc passé que huit mois à la tête du club casablancais. Sur les clauses du contrat qui le lie au Wydad, Doublali a fait savoir que le divorce sera fait à l’amiable.
Les dirigeants du club casablancais devront, donc, faire appel aux services d’un nouvel entraîneur, surtout que l’équipe est engagée en coupe d’Afrique des clubs vainqueurs de coupes. Il disputera, ce week-end, son match retour contre Sonacos au complexe sportif Mohammed V.
Quant à Lozano, il ne chômera certainement pas, puisqu’il prendra en main, et c’est quasiment chose certaine, l’équipe de deuxième division française de Créteil, qui vient de limoger son coach, Laurent Croci. Lozano, devait prendre l’avion hier après-midi à destination de l’Hexagone. Il prendra ses nouvelles fonctions dès jeudi matin.
À rappeler que le Français avait mené le club de Calais en finale de la coupe de France. Une finale perdue face à l’équipe de Nantes. Avant d’être recruté par le Wydad de Casablanca en juillet dernier. Depuis, il n’a cessé de briller avec les Rouge et Blanc avec qui il a remporté le titre de champion d’automne. La suite des événements, tout le monde la connaît. Dommage pour un aussi grand club et pour un aussi entraîneur, victime de son propre acte !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *