Luis Oscar Fullone : «Il faut qu’on pense à un football de rentabilité»

Luis Oscar Fullone : «Il faut qu’on pense à un football de rentabilité»


ALM : Vous avez rejoint le KAC récemment. Quelle conclusion faites-vous pour le club aujourd’hui ?
Oscar Fullone : D’abord c’est l’un des clubs marocains qui se sont illustrés dans l’histoire footballistique. Il ne faut pas oublier que le KAC était champion du Maroc quatre fois. C’est une équipe qui est constituée exclusivement de joueurs marocains de bon niveau. Donc je dois rendre la gloire et le passé prestigieux de cette équipe.

Pourquoi avez-vous choisi d’entraîner le KAC de Kénitra?
J’ai découvert chez l’équipe du KAC de Kénitra une volonté et une ambition incontournables. Grâce à des jeunes joueurs talentueux, le KAC a réalisé son retour en première division en 2007 sous la houlette d’un nouveau président, Hakim Doumou.
Si tous les clubs marocains pouvaient avoir un président comme lui, le football marocain sera développé. En effet, c’est un club qui a besoin de toutes ses potentialités pour finir en beauté son parcours lors de cette saison. D’ailleurs je suis un homme de challenge et de défit donc je devrais travailler sans calcul pour atteindre mon objectif.

Quelles sont les priorités et les chances du club actuellement?
Tout simplement, on va travailler en silence. Il faut qu’on pense à un football de rentabilité. Nous devrons améliorer notre classement et notre position au sein du championnat national.
À l’image d’autres clubs, nos chances sont toujours intactes et comme nous sommes au début du championnat, toutes les équipes partent sur le même pied d’égalité. Cependant, les chances de chaque club dépendront des résultats obtenus après la première manche.
Bientôt le mercato hivernal, quelles sont les mesures que vous prendrez en considération pour le

choix des nouveaux joueurs?
On va prendre toutes les mesures en considération pour ne pas se tromper des joueurs. L’équipe a besoin de bons joueurs en attaque comme en défense pour relever le défit.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *