L’USK consolide sa position

Le KAC de Kénitra a essuyé dimanche, lors de la 27e journée du championnat GNF-II sa deuxième défaite depuis le début de la saison. Le déplacement annoncé périlleux pour les Kénitréens s’est donc vérifié. Ces derniers en sont revenus avec une défaite par un but à zéro. La première et unique défaite remonte à la 15e journée face au Chabab Khénifra (1-0). Un résultat qui ne change rien à son statut de maître incontesté des rencontres, du classement aussi. Le club fait en effet cavalier seul à la tête du championnat. Son passage en GNF-I est désormais chose faite.
Le niveau appréciable dont le club a fait preuve tout au long de l’année lui promet d’ores et déjà une place de choix dans la cour des « grands». Pour le moment, et avec leurs 55 points au total, les Gharbaouis restent à cinq longueurs d’avance de leur poursuivant immédiat : l’Union Sidi Kacem qui a ramené une précieuse victoire de Khénifra en battant le Chabab local par deux bus à zéro. Même si les chances de déloger le KAC sont minimes, les Rouge et Noir peuvent toujours espérer se maintenir en deuxième position et, par conséquent, se qualifier en première division. À moins que leur poursuivant du Chabab Mohammedia ne crée la surprise.
Classé 3e avec 47 points, le Chabab s’est également imposé, loin de ses bases, à Casablanca d’où il est revenu avec une victoire de deux buts à un face au RAC. Si le mot d’ordre à la tête du classement est celui du statu quo, celui du milieu du tableau a connu quelques changements. À commencer par la défaite de la Mouloudia d’Oujda devant le TAS de Casablanca.
Le club de l’Est s’en retrouve rétrogradé à la cinquième position, avec 41 points, devancé de deux points par le Fath Nador. La troisième victoire de la journée a été enregistrée par l’Olympic de Safi, sixième avec 39 points. Ce dernier est allé ramener les trois points de la victoire du terrain du Moghreb de Tétouan sur le score étriqué d’un but à zéro, alors que Difaâ El Jadida a signé le score le plus large en atomisant par quatre buts à un la lanterne rouge le Sporting Salé. Condamnés à la relégation, les Slaouis sont encore plus mal que jamais.
Et ils ne sont pas les seuls puisque la défaite de Chabab Khénifra, avant-dernier au classement avec 19 points, l’enfonce davantage dans le bas du tableau. Sur les trois journées restant, un match nul seulement suffira pour le TAS, 14e avec 28 points, afin d’assurer son maintien en GNF-II. Les Khénifris n’auront, dans ce cas, guère d’autre choix que d’accompagner le Sporting en championnat amateur.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *