Lutte : Le WAC se distingue

Lutte : Le WAC se distingue

En comparaison avec le premier tournoi de la Coupe de la Fédération royale marocaine de lutte, le tournoi Open de lutte gréco-romaine a vu un nombre de participants plus important avec en l’occurrence le WAC, le Raja, l’USM, l’Amjad Sidi Othmane, le Club de Bouschidon de Casablanca, le Club de Jemaâ de Shaïm, l’Association du Khmiss Zemamra, la RSK et le KAC. Tous ces clubs et associations ont pris part à cette manifestation, renforcés par une pléiade de lutteurs internationaux ainsi que de jeunes talents, ce qui a donné lieu à de nombreux combats dont la lutte a été très acharnée avec des actions de grandes amplitudes. Le combat entre Abdelkhalek Belguid (USM) et Abdellatif Rachidi (WAC) dans la catégorie de 66 kg s’est distingué par un niveau technique et physique hors du commun pour l’octroi de la victoire. D’ailleurs, ce combat a en quelque sorte causé un désaccord entre les deux juges arbitres, ce qui a nécessité l’intervention du chef du tapis M. El Yacoubi en collaboration avec le commissaire du tournoi Noureddine Mouchfaâ qui ont tranché selon la réglementation en vigueur de la FILA (Fédératon Internationale des Luttes Associées). Le combat revient finalement au lutteur du Rachidi Abdellatif grâce notamment à une prise appelée «ceinture de côté en pont» pour devancer son adversaire Belguid Abdelkhalek par un petit point. En général, tous les compétiteurs se sont déployé sà fond lors de ce tournoi, entre autres, les lutteurs internationaux en l’occurrence Abderrahmane Boukchouch, Ahmed Krikbou, Mahraoui, Mohamed Badra pour ne citer que ceux-là. Les derniers ont été suivis très particulièrement par l’oeil vigilant du directeur technique des équipes nationales Ahmed Maghoussi qui se déclare très satisfait du rendement tant physique que technique de tous les éléments de l’équipe nationale susceptible de représenter le Maroc dans les prochaines échéances internationales. A propos de la première place, c’est bien le WAC de Casablanca qui se plaça au-dessus du lot en totalisant 60 points. La seconde position revient au Raja de Casablanca avec un total de 41 points et la troisième place à l’USM avec 40 points. A signaler l’abandon d’un joueur de l’USM sans cause apparente, alors qu’il menait 5 à 4 à quelques secondes de la fin du combat. Une attitude qui a ébahi tous les présents dans la salle du complexe sportif Mohammed V. Lors de ce tournoi, les blessures n’ont pas épargné les athlètes. Cependant, la plus grave reste la luxation du coude contractée par le lutteur Moustaïd Aziz du WAC, lequel a été pris en charge sur-le-champ par l’équipe médicale fédérale avec à sa tête le Dr Abdelghani Chahi. Enfin, force est de connaître que l’organisation tant matériel que technique a été vraiment d’un très bon niveau, ceci grâce notamment à un comité dynamique et pétri de qualité à leur tête Abdelmajid Sifa un élément très actif, qui travaille d’arrache-pied pour le bien-être de ce sport olympique. Ce tournoi s’est clôturé par la remise des coupes aux vainqueurs en présence du président de la FRML Hadj Labdi Ibnou Zouheir ainsi que de plusieurs membres fédéraux et des clubs. Tous les adeptes de ce sport se sont fixés rendez-vous le week-end prochain pour un dernier tournoi de l’année 2003 dans la salle des équipes nationales du complexe sportif de Bourgogne à Casablanca. Voici, par ailleurs, le classement par équipes: 1. WAC 60 pts 2. RCA41 pts 3. USM 40 pt 4. RSK 32 pts 5. Boushidou 18 pts 6. Amjad S.O 15 pts 7. Khmiss Zmamra 13 pts 8. Jemaâ de Shaïm 11 pts 9. KAC 9 pts.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *