Lutte : Le WAC vainqueur

Lutte : Le WAC vainqueur

La compétition de lutte gréco-romaine fut dominée en long et en large par les Widadis (46 pts) compte tenu de leur détermination, leur discipline et leur fair-play exemplaires. En seconde position vient le Raja de Casablanca avec 38 pts. La troisième position revient à l’Etoile jeunesse sport de Casablanca (EJSC) avec 36 pts.
Par ailleurs, Ibnou Zouheïr Abdelilah fils du président de la FRMl a fait une belle prestation avec l’EJSC , en se classant 1er des 84kg. Concernant la lutte libre qui a été très disputée entre le WAC et la RSK de Kénitra encadrée par le coach chevronné Jeloul El Yakoubi, ce type de lutte est revenu au WAC avec 46 pts, talonné de près par la RSK 45 pts et en troisième position le club de Buschido avec un cumul de 38  pts.
Par ailleurs, la salle omnisports de Sidi Moumen est devenue le site par excellence pour abriter des événements sportifs. Outre la deuxième compétition de lutte, il a abrité le championnat du Maroc seniors hommes et dames qui a connu un franc succès.
La Fédération royale marocaine des luttes associées n’a pas ménagé d’efforts pour tenir cette manifestation sportive. Bien que le programme est trop chargé cette saison, la Fédération n’a pas voulu priver les juniors de leur championnat. Quatre clubs seulement ont répondu présent à cette compétition de ce noble sport olympique. Les contraintes des échéances internationales dont la Coupe internationale Hamid El Oufir prévue à Casablanca du 21 au 24 juillet et le championnat du monde de « beach lutte » qui se tiendra à El Jadida du 26 au 30 juillet, ont obligé les membres fédéraux à choisir le 18 juin une date qui, malheureusement a coïncidé avec les examens de fin d’années des athlètes. Le niveau technique moyen qui a marqué la compétition s’explique par le fait que les lutteurs n’ont pas été bien préparés au niveau de leurs clubs respectifs et ce en raison comme déjà mentionné des examens du baccalauréat. Pour ce qui est de l’arbitrage rien n’a été laissé au hasard puisque tous les référés étaient présents sous la conduite de l’arbitre international Nouredine Mouchfaâ, qui va rallier le Qatar pour encadrer l’équipe nationale de lutte de ce pays frère. Ce départ va sans aucun doute laisser un grand vide.

Résultats techniques


  Lutte libre – individuelle

50 kg : 1) Cheggor Zitouni (Buschido)

2) Fatihi Brahim (WAC).
55 kg : 1) Ataoui Youssef (Buschido)
2) Mohamed Hakam (WAC)
3) Aouad Miloud (RSK).
60 kg : 1) Abdelwahed Aznag (WAC)
2) Mouden Tahar (RSK).
66 kg : 1) Rachid Chabine (WAC)
2) Saïh Abdelilah (RSK)
3) Najih Abdelhak (Buschido)
74 kg : 1) Oqbi Mustapha (Buschido)
2) Yacine Yacoubi (RSB)
3) Layad Younès (WAC).
Lutte gréco-romaine individuelle
55 kg : 1) Yacine Laâbadi (RCA)
2) Faïçal Zemzem (WAC)
3) Jawad Azzam (EJSC)
60 kg : 1) Amine Benich (RCA)
2) Faïçal Jmina (WAC)
74 : 1) Saïd Moulla (RCA)
2) Mustapha Asmoun (WAC)
3) Bahra Abdelkébir (EJSC).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *