Lyon se prend à rêver face à Caen

Lyon se prend à rêver face à Caen

Le podium reste d’ailleurs assez ouvert, puisque Marseille (contre Nancy), le Paris SG (face à Valenciennes) et Bordeaux (à Monaco), dotés de 32 points chacun, peuvent encore reprendre place sur ses deux dernières marches.
La première est trustée par l’OL, qui passe ainsi la trêve en tête pour la 5e fois de suite, et en retard d’un point seulement par rapport à la saison dernière. Alors qu’il restait sur quatre matches sans victoire en championnat, Lyon s’est retiré par le haut du suspense dominical avec un but de Benzema (son 10e cette saison) avant la mi-temps – une superbe frappe sèche du gauche en lucarne, au lendemain de son 21e anniversaire.
Derrière, en attendant le trio Marseille-Paris-Bordeaux, on n’abdique pas. Rennes, témoignant une nouvelle fois son refus de la défaite (une seule cette demi-saison en L1), est parvenu dans le dernier quart d’heure à surmonter le but de Lorient, grâce à Gyan et Sow. Même si sa place sur le podium ne pourrait être qu’éphémère, Rennes a en tout cas pris les galons d’équipe surprise de la première partie de la saison.
«On a 32 points, c’est ce qui compte. Peu importe la place. Cela veut dire qu’on a fait une partie de saison de qualité»: Rudi Garcia s’est félicité que son équipe de Lille confirme son rôle de trublion dans le haut de tableau, en balayant Le Havre (3-1), toujours bon dernier et qui n’a pas offert d’état de grâce à son nouvel entraîneur Frédéric Hantz. Toulouse et Nice, en embuscade également, se voyaient bien en équipe surprise, mais ils se sont neutralisés (2-2) et se classent 7e et 8e. Avec un nouveau doublé à son actif, le Toulousain Gignac s’est lui détaché en tête du classement des buteurs, avec désormais 12 réalisations. Saint-Etienne a battu Auxerre (2-0, dont le 4e but de Gomis) et porté à cinq points l’écart avec la zone de relégation. Les Auxerrois, toujours en panne offensive, restent embourbés à la 15e place.
Grenoble, l’autre équipe en mal de buts, a brisé sa série de six matches consécutifs sans marquer en battant Le Mans (2-1). Grenoble ne s’était plus imposé depuis deux mois, et freine sa dégringolade.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *