Mac Donald Neil revêt le maillot jaune

Mac Donald Neil revêt le maillot jaune

Le Tour de Maroc connaît une véritable résurrection. Après plusieurs années d’agonie, cette prestigieuse compétition a finalement pu renaître de ses cendres. Le coup d’envoi de la 20ème édition de ce célèbre tour cycliste a été donné, vendredi 8 juin, par le wali de la Région de Rabat-Salé-Zemmour- Zaërs, Hassan Amrani, en présence de plusieurs personnalités notamment le représentant du secteur des sports, Lahcen Dakin. Si l’édition 2006 avait connu un succès inattendu, la commission chargée de la gestion des affaires de la Fédération royale marocaine de cyclisme (F.R.M.C) tient à ce que cette année rien ne soit dû au hasard.
«Concernant l’organisation, tout a été prévu. En 2006, le Tour s’est déroulé dans une période un peu inhabituelle. Mais cela n’a pas empêché cette édition de connaître un succès. Cette fois, nous avons mis toutes les chances de notre côté pour que cette compétition soit une réussite», nous a-t-on précisé auprès de la Commission.
Cette édition du Tour du Maroc connaît la participation de 16 équipes représentant plusieurs pays d’Afrique, d’Asie, d’Europe, mais aussi d’Amérique. Le Maroc, pays hôte, participe avec deux équipes (A et B). La première étape s’est déroulée en deux tranches. La première tranche, reliant  Rabat à la ville de Khemisset (80 km), a été remportée par le Sud-africain White Nicholas (équipe B) qui a revêtu le maillot jaune. L’Allemand Timo Scholz, lui, s’est adjugé la deuxième tranche, entre Khemisset et Meknès (70 km), en parcourant la distance en 2h 07 mn 25sec. Pour sa part, la seconde étape, disputée samedi sur 152 km entre Meknès et Khénifra, est revenue à un autre Sud-africain, Mac Donald Neil (équipe B). Il s’est donc emparé du maillot jaune de leader détrônant ainsi son compatriote et coéquipier Nicholas White. Au terme de la deuxième journée, Donald Neil s’est imposé en 3 heures 47 minutes et 30 secondes, suivi d’un autre Sud-africain Chris Willemse et de l’Allemand Markus Welnberg (A). Nicholas White garde toujours le maillot vert du classement général individuel avec un total de 23 points. Le Sud-africain, Malcolm Lange (B) détient le maillot à pois, du meilleur grimpeur. Et au classement par équipes, les équipes A et B de l’Afrique du Sud se partagent la première place avec 11 heures 26 secondes et 22 secondes. Le Maroc occupe la cinquième place en compagnie de l’équipe de France (11h 26min 33sec). Le premier Marocain à avoir franchi la ligne d’arrivée est Adil Jelloul, de l’équipe nationale A qui a pris la quatrième place, à 11 secondes de Mac Donald Neil. Le parcours du Tour du Maroc sera plus difficile en comparaison à l’année précédente. Les cyclistes devront parcourir un tracé qui les mènera au sud du pays. Ils devront traverser plusieurs villes dont Errachidia, Tinghir, Midelt, ou encore Ouarzazate.

Classement après la première étape

Classement général :

1. Neil Mac-Donald (RSA/ équipe (B)) 3 h 47min 30sec
2. Chris Willemse (RSA/(A)) m.t
3. Markus Weinberg (ALL/ (A)) à 03   
4. Adil Jelloul (MAR/(A)) à 11
5. Thomas Vincent (FRA) à 11

Classement général individuel :

1. Neil Mac-Donald (RSA/ (B)) 7 h 34:11
2. Thomas Vincent (FRA) à 30
3. Nicolas White (RSA/(B)) à 01:15
4. Daniel Stence (RSA/ (B)) à 01:40
5. Mohssine El Hssaini (MAR/ (A)) à 01:40

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *