Maintien de la suspension de Youssef Hadji pour douze matches

Maintien de la suspension de Youssef Hadji pour douze matches

Le conseil fédéral de la Fédération française de football (FFF) a confirmé mardi la suspension pour douze matches de l’attaquant de Nancy Youssef Hadji, a annoncé à Reuters le président du club Jacques Rousselot. Le joueur ne pourra pas rejouer avant le 7 novembre mais son président a prévenu qu’il allait mobiliser un autre recours légal dans cette affaire, pour ne pas en rester là. «Youssef subit une lourde injustice. Nous allons saisir le tribunal administratif», a indiqué Jacques Rousselot. «Le conseil fédéral n’a pas suivi la proposition du Conseil national olympique et sportif français (CNOSF). Youssef mérite une sanction. Je suis pour l’équité. Mais il y a déjà eu des cas similaires et les peines n’étaient pas aussi lourdes», a regretté le patron du club lorrain. Le CNOSF, saisi par l’AS Nancy-Lorraine, avait préconisé de réduire la sanction de l’international marocain à six matches de suspension ferme et six avec sursis après son expulsion lors du dernier match de la saison dernière, entre Nancy et Valenciennes (1-1). Hadji avait violemment pris à partie l’arbitre de la rencontre et avait été renvoyé devant la commission de discipline de la Ligue de football professionnel pour «intimidation physique».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *