Manchester et Milan AC qualifiés

En groupe D, les Red Devils ont été les auteurs d’un sans faute. Ils ont réussi une belle performance en humiliant la Juventus au Stadio Delle Alpi. Remise de l’épidémie de grippe qui a touché huit de ses joueurs la semaine dernière au match aller, la Vieille Dame a donc évolué au complet, exception faite de Del Piero (blessé) et de Tacchinardi (suspendu). Le bourreau de la Juve avait pour nom Ryan Giggs. Entré en jeu après la blessure de Forlan, il a ouvert la marque un quart d’heure après le début de la rencontre. Il a signé par la suite le second but de Manchester à la 41ème minute.
Le troisième but est signé Van Nistelrooy (63ème), entré en jeu à la place de ce même Giggs. La Juve a ainsi reçu une véritable leçon d’efficacité qui rappelle celle donnée par ces mêmes Mancuniens en demi-finale de la C1 (3-2). C’était en 1999, année durant laquelle les Reds avaient remporté l’épreuve.
La défaite complique la mission du club italien désormais deuxième avec quatre points. Il se trouve ainsi sérieusement menacé par le Deportivo La Corogne, revenu à la troisième place avec le même total de points. Mardi, les co-équipiers de Noureddine Naybet ont eu raison à domicile de Bâle, lanterne rouge du groupe. Le choc entre les deux équipes, le 12 mars à Turin, s’annonce donc déterminant.
Le Milan AC est le second club de la soirée à assurer sa qualification aux quarts de finale de la C1. Avec 12 points au compteur, il s’est installé confortablement sur le fauteuil de leader du groupe C. Au Lokomotiv Stadium à Moscou, les Milanais se sont imposés grâce à un penalty de Rivaldo marqué à la 34ème minute. Le but a été inscrit suite à une faute sur Filippo Inzaghi dans la surface de réparation. Il s’agit de la 118ème rencontre européenne du capitaine milanais, Paolo Maldini. Ce dernier a égalé le record de l’ancien capitaine de l’Inter, Giuseppe Bergomi, aujourd’hui retraité.
Le champion d’Europe en titre, le Réal Madrid a arraché le point du match nul in extremis à Dortmund face au Borussia. Les locaux, jouant le tout pour le tout, ont ouvert la marque à la 22ème minute par le biais de Koller. Alors que le match s’acheminait vers une victoire des Allemands, le jeune Portillo, servi par Zineddine Zidane, a réussi finalement à libérer les Merengues aux arrêts de jeu. Le second ticket pour les quarts se jouera donc entre ces deux clubs.
La Dream Team espagnole, qui occupe actuellement la deuxième place avec un total de cinq points a toutefois un léger avantage sur les Allemands. Ces derniers, troisièmes, se trouvent en effet à une longueur derrière. Un beau duel à distance est en perspective. Le Réal et le Borussia auront à rencontrer, tour à tour, le leader, le Milan AC, et la lanterne rouge, Lokomotiv Moscou.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *