Marathon des Sables: 31ème édition et pas une ride

Marathon des Sables: 31ème édition et pas une ride

Cet événement rassemblera des athlètes issus d’une cinquantaine de pays qui parcourront une distance de plus de 250 km en plein désert du Sahara marocain.

1.200 concurrents dont 207 femmes s’impatientent d’être dans les starting blocks. Ils devront prendre leur mal en patience pour quelques jours avant le coup d’envoi du Marathon des Sables.
Du 8 au 18 avril, ce marathon célèbrera sa 31ème édition consécutive. Contre vents et marées, il a pu répondre annuellement au rendez-vous très attendu par les amoureux de cette discipline.

Fort de tant d’années d’expérience, le Marathon des sables étonne chaque fois par son lot de nouveautés. A commencer par le changement opéré sur le plan organisationnel, notamment au niveau du calcul du temps de la course qui sera opéré pour chaque coureur sur l’ensemble des étapes. Aussi, la remise des trophées se tiendra aussi à la fin de l’étape de solidarité avec l’obligation de prendre part à toutes les étapes.
S’exprimant lors d’un point de presse consacré à la présentation de cette édition, le directeur du marathon, Patrick Bauer, a fait savoir que cet événement rassemblera des athlètes issus d’une cinquantaine de pays, qui parcourront une distance de plus de 250 km en plein désert du Sahara marocain avec six étapes dont une consacrée à la course de solidarité, organisée à l’initiative du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef).

A chaque édition, des fonds sont collectés par les coureurs pour financer des dizaines d’œuvres caritatives dans leurs pays. Depuis de nombreuses années, l’organisation du Marathon des Sables, en collaboration avec d’autres associations, remet des équipements aux populations proches du circuit emprunté par les concurrents de l’épreuve (installation d’une dizaine de stations de pompage photovoltaïque pour les nomades ou dans les villages isolés, construction d’une coopérative, d’une école, de travaux de voirie, etc.) Sans oublier, la création en 2008 de l’association Solidarité Marathon des sables, basée à Ouarzazate, qui offre un centre d’éveil sportif, lequel regroupe 250 enfants de la région, une coopérative artisanale pour les femmes, des cours d’alphabétisation. Il prévoit cette année, la construction d’un centre neuf et mieux adapté pour les enfants…

S’agissant de la participation nationale, les coureurs Marocains restent les plus redoutés. Les réalisations en témoignent. Depuis le lancement du marathon en 1986, l’équipe marocaine a remporté 22 victoires. Pour cette année, les couleurs nationales seront savamment défendues par Rachid El Morabity, trois fois vainqueur de l’épreuve, les frères Ahansal, légendes du Marathon des sables avec 15 victoires, Aziz El Akad, Abdelkader Mouaaziz et Samir Lakhdar. Othman Harakat, lui, à 17 ans, reste le plus jeune concurrent marocain.

Chez les dames, quatre femmes porteront le maillot marocain, à savoir Ghizlaine Ghallab et Françoise-Manas Gomez (Casablanca) qui se soutiennent et s’entraînent en binôme, Houda Taoufik Malibeau (Marrakech) et Aziza Raji (Kelaât Mgouna).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *