Marathon des sables : Kia confirme son engagement dans l’aventure

Près de 850 concurrents prendront part dans quelques jours à la 23éme édition du Marathon des sables (MDS). Des marathoniens âgés de 18 à 71 ans représentant 32 pays des cinq continents disputeront en autosuffisance alimentaire et en allure libre cette compétition sportive qui se déroule comme à l’accoutumée dans le sud du Maroc. Pour la troisième fois consécutive, Kia Motors Maroc confirme son engagement dans cette aventure du sud en tant que sponsor officiel. En tant que partie prenante, cette année, «Kia Motors Maroc va supporter quelques athlètes brillants: la championne Didi Touda (2ème au classement général lors de la précédente édition) ainsi que deux équipes, une marocaine, et l’autre coréenne qui sera suivie en direct par une importante chaîne de télévision», relève-t-on dans un communiqué de presse. L’action de Kia Motors s’inscrit dans le cadre d’un engagement dans les sports d’extrême avec lesquels la marque partage plusieurs valeurs, comme le dépassement de soi, la recherche de l’excellence, le dynamisme et la jeunesse d’esprit. La course, qui s’étale sur une distance de près de 245 km, soit le parcours le plus long de l’histoire du MDS présente une nature de terrains variés sur six étapes. Plusieurs stars de différents horizons y participeront. Il s’agit, entre autres, de Luis Enrique Martinez Garcia, ancien footballeur du Real Madrid et du FC Barcelone et l’acteur et chanteur japonais Hazama Shigemi. Lahcen Ahansal, après dix victoires, sera absent pour le rendez-vous de cette année. Son jeune frère Mohamed lui succédera avec à son actif sept places de second et une victoire. Toutefois, les prétendants sont nombreux et ils risquent d’être bien seuls face à leurs rivaux venant d’Espagne, de France, d’Italie, de Jordanie ou encore du Maroc. Il faut s’attendre à une course compétitive avec des écarts réduits entre les dix meilleurs. Chaque minute comptera pour la victoire individuelle, mais aussi en équipe où la tactique risque d’être de mise pour l’accès au podium. Près de 1.000 chaînes de télévision de 150 pays auront accès aux images du Marathon, que ce soit en direct ou en différé. Le nombre de journalistes de la presse écrite et audiovisuelle est au rendez-vous pour couvrir cet événement considéré comme l’une des courses à pied les plus dures au monde. Les participants à ce défi en plein désert sont des femmes et des hommes de toutes catégories socioprofessionnelles (médecins, militaires, étudiants, chefs d’entreprises, sportifs professionnels, retraités).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *