Marathon des sables: Un podium complètement marocain

Marathon des sables: Un podium complètement marocain

En signant ce nouveau succès, El Morabity accroît sa domination dans cette épreuve et s’inscrit, de ce fait, dans la lignée des frères Ahansal qui, avant lui, avaient marqué cette course de leur empreinte.

And the winner is… Rachid Morabity. Parti favori pour cette 31ème édition du mythique Marathon des sables, le vainqueur a joué à l’intouchable, défendant ainsi son quatrième titre et le troisième d’affilée.

Cette victoire couronne le travail et l’acharnement survenus au bout de cinq étapes dont la dernière a été disputée vendredi entre  Hassi Tarfa et Bou Makhlouf (province d’Errachidia) sur une distance de 42,2 km.

«Aujourd’hui je savoure une nouvelle victoire qui, je l’avoue, n’a pas été du tout facile compte tenu de la grande qualité des autres concurrents. C’est le fruit d’un entraînement régulier et acharné. Je profite de l’occasion pour remercier toutes ces personnes qui m’encouragent et grâce auxquelles je m’améliore chaque année un peu plus», a-t-il déclaré.
En signant ce nouveau succès, El Morabity accroît sa domination dans cette épreuve et s’inscrit, de ce fait, dans la lignée des frères Ahansal qui, avant lui, avaient marqué cette course de leur empreinte.

Et si le record du nombre de victoires détenu par l’aîné des Ahansal, Lahcen (10 au total), semble inatteignable, celui du cadet Mohamad (5 victoires) est en revanche largement à portée : «Je n’arrive pas à croire que je suis en passe de le rattraper. Ce serait vraiment un grand honneur si j’arrivais à égaler son record lors de la prochaine édition», se réjouit d’avance El Morabity. En plus du leader, deux autres Marocains, Abdelkader El Mouaziz et Aziz El Akad, se sont classés respectivement 2e et 3e à l’issue de cette 31e édition qui, pour rappel, a été la plus longue de l’histoire du Marathon des sables : 257 km.

Outre ce classement individuel, les trois athlètes, qui font également partie de la même équipe (la team TGCC), remportent par la même occasion la première place du classement général par équipe. Après cette victoire d’El Morabity, le Maroc consolide sa place en tête des nations les plus titrées au Marathon des sables, avec 21 victoires chez les hommes et 2 chez les femmes, suivi de la France (6 hommes et 14 dames) et la Russie (3 hommes et 3 dames).

Chez les dames, la victoire a souri à la Russe Nathalia Sedykh, 3è sur le Marathon des sables de 2015. La Russe inscrit ainsi son nom pour la première fois au palmarès de cette épreuve, grâce à sa première place au classement général (24h 45:26) après cinq victoires en autant d’étapes.
En deuxième place du classement général féminin, figure la Française Nathalie Mauclair (25h 30:55), triple championne du monde de trail, suivie de l’Espagnole Maciel Moura Antunes (27h 58:43). La Marocaine Aziza Raji, 4è de l’étape du jour, termine 5è au général. Un honorable classement pour une première participation.
Une 6ème et dernière étape (17,7 km), baptisée «Charity-Unicef» a été programmée en clôture de la compétition, samedi entre Bou Makhlouf et Tazoulait.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *