Marathon International de Marrakech: Les Ethiopiens maîtres de la discipline

Marathon International de Marrakech: Les Ethiopiens maîtres de la discipline

Le Marathon International de Marrakech, dit MIM, a été dominé par les athlètes éthiopiens. Pour cette 25ème édition disputée dimanche, c’est Tolwak Meseret Kitata qui l’a remportée. Kitata a signé un chrono de 2h 31:08. Elle succède au palmarès à l’Ethiopienne Tollesa Gulume. Mais cette performance ne peut effacer le record de ce marathon qui demeure à l’actif de la Roumaine Adriana Barbu (2h 29:21) depuis 1994.

Chez les hommes, c’est son compatriote qui a été le premier à franchir la ligne d’arrivée. Robert Deribe Milka a bouclé l’épreuve (42,097 km) en 2h 08:04. Il succède cette fois au palmarès du Kenyan Stephen Tum, vainqueur de la dernière édition et détenteur de son record (2h 06:35).

La participation marocaine a été tout de même récompensée grâce à Rkia El Moukim laquelle a , contre toute attente, surclassé les favorites de la courses.
En semi-marathon, El Moukim a signé un chrono de 1h 10:03. Elle succède au palmarès toujours monopolisé par l’Ethiopienne Waganesh Mekasha.

Chez les hommes, la course a été remportée par l’Ethiopien Idemo Guye Adola (1h01:26). Il succède au palmarès détenu par le Marocain El Hassan El Abassi. Le fond éthiopien a de l’avenir et la terre de Gebresselasie voit en chaque compétition l’émergence de nouvelles stars. Forts de leurs longues expériences dans ce genre de compétitions, les Ethiopiens, dames et hommes, n’ont eu aucun mal à remporter le marathon.

Rappelons que le MIM fête ses 25 ans cette année sous le signe de la sensibilisation à la protection de l’environnement tout en appellant à une matinée sans voiture.

Dans ce cadre, le marathon a été l’occasion pour sensibiliser les habitants de la cité ocre à la nécessité d’une mobilisation générale pour lutter contre la pollution et l’embouteillage dont commence à souffrir cette cité paisible au rayonnement touristique international.

Le marathon a connu pour cette édition la participation de plus de 7.000 athlètes dont 40% sont des étrangers. Il fait partie désormais des grandes manifestations sportives organisées dans le monde qui attirent de plus en plus de participants et de visiteurs marocains et étrangers, contribuant ainsi à la promotion de l’athlétisme marocain, au rayonnement du Maroc ainsi qu’à l’animation de la cité ocre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *