Marathon international de Marrakech: Vingt-cinq ans et pas une ride

Marathon international de Marrakech: Vingt-cinq ans et pas  une ride

Si le Marathon international de Marrakech (MIM) est une course incontournable du calendrier c’est grâce à la réputation qu’il s’est faite ces dernières années. Tenez-vous bien, le MIM né il y a vingt-cinq ans, fêtera son quart de siècle lors de cette édition qui sera tenue le 26 de ce mois. Courir c’est bien, mais courir et sensibiliser c’est mieux. Pour rendre cette édition encore plus marquante, les organisateurs ont tenu à ce qu’elle se déroule sous le signe de la sensibilisation à la protection de l’environnement.

«Nous envisageons de faire de cette manifestation sportive très médiatisée un moment fort pour sensibiliser les habitants de Marrakech à la nécessité d’une mobilisation générale pour lutter contre la pollution et l’embouteillage dont commence à souffrir cette cité paisible au rayonnement touristique international», a précisé lors d’une conférence de presse le président du comité d’organisation de cette manifestation sportive, Mohamed Knidiri.

Le MIM fait désormais partie des grandes manifestations sportives organisées dans le monde qui attire de plus en plus de participants et de visiteurs marocains et étrangers, contribuant ainsi à la promotion de l’athlétisme marocain, au rayonnement du Maroc ainsi qu’à l’animation de la cité ocre.

Avec cette suite logique, le Marathon a pu s’imposer au niveau international en se classant au top-6 pendant la première saison (4 premiers mois), au top 7 au cours de la deuxième saison et au top 11 durant toute l’année 2013,
ce qui est une source de fierté au niveau arabe et africain, renchérit fièrement le président.

Dans le volet technique de cette course, le comité d’organisation a indiqué s’attendre à plusde 7.000 athlètes et de plus de 70 «Top Runners».Et de poursuivre que la qualité du parcours, ajoutée aux conditions climatiques idéales au mois de janvier, donne aux athlètes la possibilité de réaliser des minima nécessaires permettant leur participation aux épreuves des championnats du monde.

Parmi les Top Runners de haut niveau participant à cette 25è édition, M. Knidiri cite le Marocain El Mustapha El Aziz ( 2h 07 mn 55 s à Séoul en 2013), les Kenyans, Machimi Nixon Kipkoech ( 2h 08 mn 2s en 2010), Naurbei Solomon (2h 08 mn 41s en 2010) et Kiplagat Rotich (2h 08mn 55s en 2013).
Côté dames, on souligne la participation notamment de la Kenyane Wanjiruh Ruth (2h 27 mn 38s en 2009) et l’Ethiopienne Beriso Halima Hassen (2h 30 mn 26s).

Par ailleurs, pour le bon déroulement de ce grand événement sportif, un budget conséquent lui a été alloué. Le président a fait savoir que le budget de la 25è édition du MIM est de l’ordre de 2,5 millions DH, estimant que les retombées médiatiques de cet événement sont évaluées à plus de 3 millions DH.

Parallèlement au MIM, une course de 3 km sera organisée au profit des enfants scolarisés avec pour objectif de faire aimer ce sport aux jeunes générations et découvrir de jeunes athlètes en herbe dans une ambiance festive et conviviale.

Notons que cette manifestation est le seul grand événement sportif en son genre qui a été retenu par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) qualificative aux JO de Londres (2012).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *