Marie-Jo Pérec : Le retour

Tout le monde se souvient de la tension qui a entouré la confrontation Pérec-Freeman lors des Jeux Olympiques de Sydney et qui, finalement, n’a pas eu lieu. L’athlète française, qui n’a plus couru, ni parlé à la presse depuis son abandon a annoncé son prochain retour à la compétition en prévision des prochains championnats du monde d’athlétisme en août prochain.
Dans une interview parue mercredi au quotidien L’Equipe, elle s’est donné un délai de deux mois avant de prendre sa décision. «Aujourd’hui c’est encore un peu tôt pour dire quel sera mon programme de course», a-t-elle déclaré. La triple médaillée d’or de Barcelone en 1992 (400 m) et d’Atlanta en 1996 (200 et 400 m) a expliqué qu’elle avait accepté de parler maintenant pour ensuite «se concentrer totalement» sur sa préparation aux Mondiaux 2003 à Paris.
Agée de 34 ans, Marie-Jo, qui en plus de ses titres olympiques, compte deux titres de championne du monde (1991, 1995), avait commencé ses entraînements à l’automne 2002 aux Etats-Unis, à Orlando (Floride) d’abord puis San Diego (Californie). Elle a précisé qu’elle comptait revenir en France fin mai pour y rester jusqu’aux championnats du monde. La Guadeloupéenne, victime d’une mononucléose en 1998 après les jeux d’Atlanta, avait réussi à décrocher sa qualification pour Sydney en réalisant 50 sec 32/100 sur le tour de piste en juillet 2000 à Nice.
C’est jusqu’à présent la dernière course qu’elle a disputée. A Sidney, les feux des projecteurs étaient braqués sur elle. Elle s’est éclipsée deux jours avant les éliminatoires du 400 mètres, en affirmant avoir été victime de harcèlement de la part des Australiens qui auraient ainsi voulu favoriser la victoire de leur championne Cathy Freeman, finalement médaille d’or sur le tour de piste.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *