Maroc-Estonie : Un dernier succès pour la route

Maroc-Estonie : Un dernier succès pour la route

Arrivée de l’équipe nationale dimanche à Voronej en Russie

La titularisation de Ayoub El Kaabi a été d’un excellent apport. Le joueur de la RS Berkane a été impliqué sur l’ouverture du score et sur le penalty.

Sans grande surprise, la sélection nationale de football s’est imposée en amical face à son homologue estonienne par 3 buts à 1, samedi au stade «le Coq Arena» de Tallinn, pour le compte du dernier match de préparation des Lions de l’Atlas.

Face à un adversaire serein puisqu’il n’est pas engagé en Coupe du monde, le Maroc saisit l’opportunité pour diversifier les tactiques de jeu ainsi que pour mettre à l’épreuve de nouvelles combinaisons entre les joueurs, histoire de passer au crible tous les scénarios que pourraient engendrer les matchs au Mondial.

Comme d’habitude, les Lions de l’Atlas, costauds et concentrés, ont dicté leur loi dès l’entame du jeu, poussant les locaux à un repli défensif permanent. Une pression qui a porté ses fruits puisque le premier but ne mettra que 11 minutes pour être marqué. Ziyech à la première passe, El Kaabi à la remise, Boussoufa au centrage et Belhanda à la conclusion de cette belle action collective.

Après cette ouverture du score, les hommes d’Hervé Renard ont dominé la rencontre de bout en bout, ne laissant pas la moindre chance aux locaux de développer et mettre en place leurs mécanismes de jeu.

Le deuxième but du Maroc a été inscrit à la 38è minute par Ziyech qui a transformé un pénalty, obtenu quelques secondes auparavant par Amine Harit, après un débordement sur le côté gauche. Le joueur de Malaga Youseff En-Nesyrile a triplé la mise à la 72ème minute du jeu.

Lors de la deuxième période, les Estoniens s’étaient nettement améliorés. Ats Purje s’infiltre dans la surface de réparation, mystifie Marouane Da Costa et sauve l’honneur des siens à moins d’un quart d’heure de la fin de la rencontre.

L’entrée de Da Costa à la place de Benatia a fragilisé l’arrière-garde de Hervé Renard en deuxième mi-temps.

En revanche, la titularisation de Ayoub El Kaabi a été d’un excellent apport. Le joueur de la RS Berkane a été impliqué sur l’ouverture du score et sur le penalty. 

Toujours dans le cadre de leur préparation pour le Mondial russe, les Marocains avaient fait match nul blanc face à l’Ukraine, le 31 mai à Genève, avant de s’imposer, une semaine après à la même ville, face à la Slovaquie (2-1).

Les préparatifs étant bouclés avec succès, l’équipe nationale s’est envolée en Russie où elle a déjà pris ses quartiers. Arrivée dimanche matin à Voronej (446 km au sud de Moscou), elle a été accueillie à son arrivée à l’aéroport Chertovitskoye de Voronej par l’ambassadeur du Maroc en Russie, Abdelkader Lachheb.

Elle rejoindra le camp d’entraînement à Voronej avant de se rendre à Saint Pétersbourg où aura lieu le premier match. Après la rencontre contre l’Iran, le Maroc, placé dans le groupe B, rencontrera l’équipe de Portugal (20 juin au stade Loujniki à Moscou) et l’Espagne le 25 juin au stade de Kaliningrad.

Il s’agit de la 5ème participation du Maroc au Mondial, après celles de 1970 et 1986 au Mexique, 1994 aux Etats-Unis et 1998 en France.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *