Maroc-Guinée équatoriale : les Lions de l’Atlas ont réussi le test

Maroc-Guinée équatoriale : les Lions de l’Atlas ont réussi le test

Les Lions de l’Atlas ont été plus entreprenants que leurs adversaires. En effet, ils ont battu l’équipe de la Guinée équatoriale sur le score de 2 buts à 1, en match amical disputé mercredi 11 août au Complexe sportif Moulay Abdallah, dans le cadre de la préparation de l’équipe nationale pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2012), qui sera organisée conjointement par le Gabon et la Guinée équatoriale. Les joueurs de l’équipe nationale ont retrouvé à nouveau le public marocain qui est venu pour soutenir et surtout créer une ambiance au terrain, à l’occasion du ce match amical contre la Guinée équatoriale. Le capitaine Marouane Chamakh, bien servi par le virevoltant Mbarek Boussoufa, a allumé la première mèche de la rencontre d’un tir croisé, mais sa balle a frôlé le montant droit du portier adverse Ashile Pensi (5e). Les locaux et les internationaux ont livré ensemble un bon match amical pour une bonne amitié homogène entre les deux. Plus vifs et plus entreprenants, les Lions de l’Atlas sont parvenus  toutefois à marquer deux buts par l’entremise Youssef Hadji à la 65 et 78e minute, tandis que le but de l’équipe équato-guinéenne a été inscrit par Anselmo Eyegue à la 38ème minute. L’intenable Adil Taarabt a contribué à chauffer l’ambiance par ses dribles et feintes insaisissables, apportant son lot à la réussite des automatismes adoptées par le groupe, laissant augurer d’une nette homogénéité au niveau de tous les compartiments. Les Equato-guinéens, incapables de se frayer des chemins sur la ligne médiane, ont opté pour les tirs de loin et, par intermittence, aux contre-attaques, mais c’était sans compter la vigilance d’une charnière défensive des Marocains bien orchestrée pour le «bouillant» Mehdi Benatia, toujours égal à lui même. La défense des Lions de l’Atlas, qui a toujours été le maillon faible de l’ossature du Onze national, a donné pourtant des signes d’assurance. Au fait, le premier match de l’équipe marocaine dans ces éliminatoires la mettra aux prises le 4 ou 5 septembre à Rabat contre son homologue de la République centrafricaine, pour le compte du groupe D qui comprend également la Tanzanie et l’Algérie. D’ici là, c’est un grand travail qui attend encore le staff technique national, les Lions de l’Atlas ayant fait montre lors de cette rencontre de plusieurs brèches à colmater, afin d’espérer réussir le défi d’assurer leur présence au plus important rendez-vous continental en 2012.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *