Maroc-Malawi : Fakhir promet la victoire

Maroc-Malawi : Fakhir promet la victoire

Ce premier week-end de septembre marquera le coup d’envoi des éliminatoires de la 26ème Coupe d’Afrique des Nations qui se déroulera au début de l’année 2008 au Ghana. L’équipe marocaine de football affrontera son homologue malawite le samedi 2 septembre à partir de 16 heures au complexe sportif Prince Moulay Abdallah à Rabat. Un match qui s’annonce chaud pour le Maroc qui évolue dans le groupe 12 aux côtés du Zimbabwe et du Malawi.
Lors d’un point de presse, tenu mardi 29 août, le sélectionneur marocain, M’hamed Fakhir, s’est dit très optimiste quant à la prochaine prestation de ses poulains.
Selon l’entraîneur national, les joueurs sélectionnés, entrés lundi 28 août en stage de quelques jours au Centre national de football de la Maâmora à Salé, sont fin prêts. Il a affirmé que «tous les joueurs sont avides d’empocher les trois points de la victoire». Le médecin de l’équipe nationale a affirmé, de son côté, que «les joueurs sont en bonne santé, se portent bien et sont prêts à aborder la première journée des éliminatoires, à l’exception de Yacine Abdessadki, victime d’une blessure qui pourrait le priver de la participation».
La liste des 24 joueurs retenus pour ce match comprend, entre autres, Noureddine Boukhari, Mourad Fellah, Talal El Karkouri et Mbarek Boussoufa.
Noureddine Boukhari, évoluant au sein du club FC Nantes, réintègre l’équipe nationale après une absence qui a duré plus de 8 mois. L’ex-attaquant de l’Ajax Amsterdam a fait une entrée très remarquée en championnat de France cette année.
Interrogé sur la décision de Abdeslam Ouaddou et Husseïn Kharja de quitter l’équipe nationale, le sélectionneur marocain s’est dit surpris par leurs déclarations, affirmant que ses relations avec les deux joueurs sont bonnes et solides.
A ce propos, Fakhir a souligné que parmi ses obligations, figure le fait de  rappeler tout joueur qui se montre "prêt cent pour cent physiquement et moralement", ce qui n’est pas le cas pour ces deux éléments.
«Ouaddou n’est pas à son meilleur niveau, faute de compétitions, et Husseïn Kharja n’a pas retrouvé son club», a expliqué le patron de l’équipe, faisant état de son intention de surmonter l’erreur commise lors de la CAN-2006 en Egypte où étaient convoqués des joueurs souffrant de blessures. Fakhir a promis qu’il ne manquera pas de rappeler tout élément qui pourra prouver ses qualités de joueur capable de défendre les couleurs nationales.
Pour sa part, le capitaine de l’équipe, Talal El Karkouri, a indiqué que la victoire est nécessaire pour pouvoir espérer un parcours prometteur.
Dans la même optique, son coéquipier Mbarek Boussoufa, qui disputera son premier match officiel au sein de l’équipe nationale, a estimé que la rencontre de samedi sera pour lui une véritable opportunité pour démontrer ses qualités et de porter dignement le maillot national.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *