Maroc-Rwanda : Un match sous haute tension

Maroc-Rwanda : Un match sous haute tension

Les Lions de l’Atlas sont priés d’être prêts ce samedi pour affronter l’équipe coriace du Rwanda. Cette équipe qui a réussi à les battre à Kigali samedi dernier sur le score de 3 buts à 1, alors que le public marocain était presque sûr que ce face-à-face serait à l’instar de ces précédents, abordable aux nationaux. Lors de ses premiers matches, la sélection marocaine est parvenue à faire l’essentiel notamment en s’imposant à Casablanca face à l’Ethiopie, sur le score de trois buts à zéro. Le second match a été une réussite. Les nationaux ont enregistré un écart de trois points face à la Mauritanie en déplacement à Nouakchott. Ce samedi au complexe sportif Mohammed V, les joueurs doivent éviter les mêmes erreurs de relâchement contre le Rwanda. L’entraîneur national Fathi Jamal, a assuré que ses hommes seront au rendez-vous. «Le prochain match sera différent. Nous jouerons à domicile et nous imposerons notre rythme», a-t-il affirmé, mercredi 18 juin, en marge d’une séance d’entraînement de la sélection nationale au Centre national de football de la Maâmora. Le Maroc possède des individualités et des joueurs professionnels. Il faut absolument gagner pour espérer occuper la première place du groupe (8) maintenue par le Rwanda avec 9 points à trois longueurs de l’équipe marocaine (6 points), tandis que l’Ethiopie occupe la 3ème place avec 3 points, suivie de la Mauritanie, dernière du groupe avec 0 point. Certes, le public marocain aura les yeux rivès sur cette rencontre. Le technicien national a, en outre, ajouté que « Le groupe est serein et les joueurs s’entendent bien entre eux». Fathi Jamal a également prévu d’effectuer certaines modifications au sein de l’effectif, surtout après l’expulsion de Soufiane Alloudi contre le Rwanda et la blessure de Tarik Sektioui, qui sera absent trois ou quatre mois. Le Onze national sera ainsi fixé en fonction de la fraîcheur physique et de la compétitivité de chaque joueur. Une chose est claire, la sélection nationale doit remporter le match. A titre indicatif, les vainqueurs de chaque groupe et les huit meilleurs deuxièmes se qualifient pour le tour suivant. Les joueurs de l’équipe nationale doivent se préparer de la meilleure manière à ce duel palpitant. De son côté, le public espère oublier la dernière contre-performance au Rwanda. Il espère revivre les exploits du Onze national, notamment, l’exploit de 1976, lorsque la sélection marocaine  a remporté le titre de champion d’Afrique. Pour sa part, le capitaine de l’équipe nationale Youssef Safri a annoncé que «les joueurs ont oublié la déception de la précédente rencontre. Ils sont conscients de leur responsabilité». Le médecin de l’équipe, Abderrazak Hefti assure, quant à lui, qu’aucune blessure n’est à signaler au sein du groupe des 22 joueurs et que tous les joueurs s’entraînent normalement. «En raison de la fatigue de la fin de la saison, nous insistons sur le facteur de récupération et ce, en effectuant une seule séance d’entraînement par jour», a-t-il ajouté.


Fathi Jamal, adjoint de Roger Lemerre  


«Fathi Jamal est un entraîneur national. Il devrait être nommé adjoint de Roger Lemerre», a déclaré à ALM Abdelhamid Souiri, président des équipes nationales à la Fédération royale marocaine de football (FRMF), avant d’ajouter que «le contrat signé entre Fathi Jamal et la Fédération royale marocaine de football est encore en cours». Ces déclarations interviennent suite aux dernières nouvelles relatives au départ prévu de celui-ci juste après le match Maroc-Rwanda à 19 h à Casablanca. A titre indicatif, Fathi Jamal est aussi le directeur technique de la FRMF. Le 13 mai 2008, la FRMF avait désigné Roger Lemerre à la tête de la sélection marocaine. Celui-ci entamera sa mission le 1er juillet 2008. Le choix porté sur Lemerre s’est fait «après mûre réflexion et un examen minutieux et serein des offres de services reçues ou suggérées»,  a affirmé la fédération.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *