Marouane Bennani : «Fakhir a reconnu ses torts»

Marouane Bennani : «Fakhir a reconnu ses torts»

ALM : Que s’est-il passé avec M’hamed Fakhir ?
Marouane Bennani : M’hamed Fakhir n’était pas satisfait des conditions dans lesquelles se déroulaient les préparatifs du club. Justement, le Moghreb de Fès ne dispose pas de terrain où les joueurs peuvent assurer leurs entraînements au temps jugé opportun. Mais je pense qu’il s’était précipité dans sa décision de vouloir quitter le club même en début de saison. Le jour où il a pris la décision du départ, le problème du terrain, qui était le principal souci a été résolu.

Y a-t-il d’autres problèmes qui se posent actuellement ?
Nous avons tourné la page. Fakhir a reconnu ses torts. Il a reconnu s’être trompé dans sa décision d’annoncer sa démission. Par conséquent, il a présenté ses excuses au comité directeur du club. Dimanche, les joueurs ont repris leurs entraînements au complexe sportif de Fès. Nous avons obtenu les séances demandées. Et actuellement, tout est dans les normes. Les joueurs ont touché leurs primes et leurs salaires. Dans l’avenir, nous veillerons avec le soutien du conseil de la ville de Fès à nous procurer un terrain qui sera la propriété au club.
 
Avez-vous effectué des changements au sein du staff technique ?
Oui, le comité dirigeant a décidé de se passer des services du préparateur physique et du médecin du club. Par contre, nous maintenons Fouad Sahabi dans son poste d’adjoint de l’entraîneur. L’opération de ces changements s’imposait pour protéger le club et éviter les désaccords qui pourraient altérer sa bonne marche. 
 
Nouvellement élu président du Moghreb de Fès, quelles sont les grandes lignes de votre programme ?
Notre principal objectif est de redorer l’image de l’équipe. À cette fin, nous avons recruté un entraîneur de haut niveau et des joueurs qui peuvent faire la différence. Nous voulons que le Moghreb de Fès arrive à concurrencer les grandes équipes pour les premières places. Notre ambition n’étant pas simplement de jouer comme on le faisait auparavant. Au sujet de la gestion de l’équipe, nous comptons également enlever le bénévolat. L’équipe sera gérée à l’instar d’une société. Ainsi, nous allons recruter un directeur général, un commissaire aux comptes et d’autres personnes qui auront d’importants postes de responsabilité. Le club s’est adjugé aussi un nouveau local servant de bureau du Moghreb de Fès.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *