Marrakech a séduit l’IAAF

Marrakech a séduit l’IAAF

C’est sous le signe du satisfecit qu’une visite de prospection, entamée le 3 décembre à Marrakech par une délégation de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), vient d’arriver à terme. Effectuée en perspective aux 4e Championnats du monde cadets d’athlétisme, les premiers du genre à se dérouler en terre arabe et africaine, cette visite de prospection s’est étalée sur trois jours. Constituée de Pierre Weiss et d’Athalie Corond, respectivement directeur général de l’IAAF et coordinatrice de l’édition de Marrakech, la délégation en question a tenu une série de séances de travail avec des membres du comité chargé de la gestion de la Fédération royale marocaine d’athlétisme (FRMA), présidé par M’Hamed Aouzal, ainsi qu’avec le comité d’organisation. Le wali et le maire de marrakech, fortement impliqués dans l’événement, étaient également de la partie lors de ces travaux, auxquels ont assisté Abderrahman Zidouh, secrétaire général du secteur du sport et Lahcen Dakine, directeur des sports. Moult points figuraient dans l’ordre du jour de ces discussions, au cours desquelles ont été abordés, entre autres, les différents aspects liés à l’organisation de ces Championnats, notamment les sites sportifs proposés par le comité d’organisation, ainsi que les installations hôtelières prévues pour l’hébergement des athlètes et des délégations issus de plus de 170 pays. Les membres de la délégation de l’IAAF et leurs interlocuteurs marocains ont également passé en revue des questions relatives au contrat liant l’IAAF à la Société Dentsu, Sponsor officiel de cette instance sportive internationale et la FRMA. Ce contrat définit les obligations et les droits de chaque partie. Aussi, les 15 points prévus dans le cahier des charges et qui ont trait, notamment, à l’organisation technique, au marketing, à la retransmission T.V, à la presse et à l’hébergement ont été examinés. En définitive, les membres de ladite délégation se sont félicités de la qualité des infrastructures hôtelières et sportives, notamment du stade de Sidi Youssef Ben Ali devant abriter cette manifestation d’envergure. En effet, Pierre Weiss a avoué avoir été impressionné par la mobilisation autour de l’organisation de ces Mondiaux, aussi bien de la part des responsables de la FRMA que des autorités locales de Marrakech. En témoigne un entretien accordé à la MAP par le directeur de l’IAAF, durant lequel il a souligné que « l’impression générale est très positive et des réponses claires ont été apportées à toutes les questions par les responsables en charge de l’organisation». Pierre Weiss a également souligné que la réussite d’une manifestation d’une telle envergure est tributaire de la présence en masse du public et non des résultats réalisés par les athlètes. «Ce souci, nous ne l’avons pas à Marrakech, étant donné que les Championnats du Monde de cross- country, organisés en 1998 dans la ville, avaient drainé une grande affluence», avait déclaré le directeur de l’IAAF à l’issue de sa visite.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *