Marrakech vaut le tour

Marrakech vaut le tour

Prévus du 13 au 17 juillet à Marrakech, les quatrièmes championnats du monde cadets d’athlétisme commencent d’ores et déjà à enregistrer des records. A commencer par celui de la participation. En effet, le nombre de délégations devant prendre part à ces jeux est impressionnant. Les pays qui vont participer à cette compétition sont au nombre de 178. En effet, à la date limite des inscriptions, le nombre des fédérations membres de l’IAAF ayant confirmé l’envoi d’athlètes correspondait à ce chiffre. A ce jour, seuls les championnats du monde seniors ont accueilli davantage de nations.
Voilà qui ne manquera pas d’attirer l’attention de plus d’un, et dans les quatre coins du globe, vers une compétition dont l’importance n’est plus à démonter. Ceci pour la simple raison que les cadets qui y sont conviés  ne sont autres que les futurs champions de demain. Et ils seront plus de 2000 athlètes à être hébergés dans six hôtels de la ville ocre. Un record qui dépasse de loin celui enregistré lors de l’édition  2001 à Debrecen en Hongrie, où 159 pays avaient participé à ces championnats, ouverts à tout jeune âgé de moins de 18 ans. Ce qui n’a pas  été sans susciter l’enthousiasme des instances chargées de cette discipline. A commencer par le président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), Lamine Diack. Le responsable s’est dit, dans ce sens, «enchanté de savoir que nous avons battu notre record de participation pour cette compétition. Cela prouve que les  mondiaux cadets sont devenus très populaires parmi les fédérations membres». A  souligner  que c’est pour la toute première fois  qu’une telle manifestation a lieu dans un pays africain et arabe.  Pour Lamine Diack, «ces chiffres de Marrakech sont extrêmement encourageants. Le but est de rendre notre sport attractif pour les jeunes de cette classe d’âge et de leur offrir un tremplin pour devenir de futurs champions ». Et le responsable de rappeler qu’en 1999, date à laquelle les championnats du monde cadets ont été créés, «nous l’avons fait parce que les jeunes avaient tellement de choix qui s’offraient à eux, non seulement en termes de sport, mais également de loisirs, que notre discipline avait besoin de tout mettre en œuvre pour favoriser l’émergence de champions en herbe, en leur proposant une compétition de niveau international».
Dans ce cadre, six champions olympiques et mondiaux et détenteurs de records du monde ont été choisis pour superviser une session de formation au profit de dizaines de jeunes athlètes, initiée à la veille de ces championnats (9, 10 et 11 juillet).
 Parmi eux, figure le Danois d’origine kényane, Wilson Kipketer, triple champion du monde en 800m et détenteur du record mondial de cette distance en plein air et en salle et la Marocaine Nezha Bidouane, double championne du monde en 400m haies. Lors de cette compétition, le Maroc sera représenté par quarante-huit athlètes (garçons et filles) qui devront se mesurer sur plusieurs épreuves.
La sélection masculine sera conduite, notamment, par le représentant de la ville de Dakhla et sociétaire du club Inzegane, Abed Zemzami, qui a pulvérisé dernièrement le record national sur l’épreuve du 3.000m cadets, après avoir signé un chrono de 8mn 4sec 57/100.  Côté filles, parmi les engagées figurent la jeune prodige Nesrine Dinar, qui a battu récemment le record national de la perche (3,80m).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *