Marseille arrache le nul contre Lille

Marseille arrache le nul contre Lille

Lille a dominé la première période en profitant à fond de flottements dans la charnière centrale marseillaise, alors que l’OM a réduit l’écart puis est revenu à la 92e minute sur un coup franc parfaitement enroulé par Zenden. Après cette contre-performance au stade Vélodrome, l’OM passe à la troisième place du classement sans profiter pleinement de la défaite de Lyon 1-0 samedi à Paris.
Face aux forfaits dans son équipe, Eric Gerets avait aligné Mamadou Samassa en attaque à côté de Mamadou Niang et repositionné le capitaine Lorik Cana en milieu défensif avec le retour de Ronald Zubar en défense centrale. Lille, qui s’était procuré plusieurs occasions, ouvrait logiquement le score sur une tête d’Adil Rami qui reprenait un corner de Michel Bastos mal négocié par la défense marseillaise (11e). Sonnés par ce but, les Marseillais attendaient la 25e minute pour réagir par une frappe des 25 mètres de Niang sur la transversale. Mais sur une nouvelle bévue défensive, l’OM concédait un second but. Sur un long coup franc, Zubar détournait le ballon de la tête, trompait Steve Mandanda et servait Michel Bastos qui poussait le ballon dans les filets malgré le retour de Vitorino Hilton (37e).
Gerets faisait entrer Taye Taiwo à la place d’Elamine Erbate et Bakari Koné à la place de Charles Kaboré. L’OM revenait immédiatement dans le match en marquant dès la reprise d’une tête de Samassa sur un centre de Laurent Bonnart (47e).
En fin de partie, Mandanda devait sortir un arrêt de grande classe face à Bastos (82e) pour que l’addition ne soit pas plus corsée et dans les arrêts de jeu, Hatem Ben Arfa laissait à Zenden le soin de frapper le coup franc décisif. Avec trois buts inscrits en cinq minutes, Monaco s’est donné de l’air en début de soirée avec une victoire 3-0 sur Le Mans. La formation dirigée par Ricardo est désormais 12e du classement avec 19 points et devance le premier relégable, Sochaux, de neuf longueurs. Après une première période insipide, Monaco a fait sauter la défense du Mans. Alejandro Alonso a ouvert la marque à la 48e et deux minutes plus tard, un coup franc de Camel Meriem a été dévié dans ses buts par le défenseur manceau Paulo Andre. A la 52e, Alexandre Licata a enfoncé le clou après avoir été parfaitement servi par Meriem.
Nantes, battu par Nancy 1-0 sur un but de Youssouf Hadji à un quart d’heure de la fin du temps réglementaire, ne compte que deux points d’avance sur Sochaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *