MAS : Le come-back de Slimani

MAS : Le come-back de Slimani

Aujourd’hui Le Maroc : Vous venez de prendre en charge les rênes du MAS. Qu’est-ce qui a motivé votre retour au club Fassi?
Abderrahmane Slimani : Le contrat ne sera signé officiellement que vers la fin de la semaine mais j’ai déjà commencé à entraîner le groupe lundi dernier. Je dirais que c’est plutôt le MAS qui m’a choisi. Avant le mois de septembre, plusieurs contacts ont eu lieu avec les dirigeants fassis pour que je prenne en charge la direction technique du club. Ma mission aurait été de veiller sur la formation des jeunes et d’établir un programme technique pour toutes les équipes. Mais ces contacts n’ont malheureusement pas abouti. Mais après le début du championnat de première division du Groupement national de football, j’ai été contacté une seconde fois mais pour le poste d’entraîneur cette fois-ci.
La défaite contre l’US Blida en Champion’s League arabe y est-elle pour quelque chose ?
Comme je vous l’ai déjà dit, les contacts entre les dirigeants du club fassi dataient d’avant même le début du championnat. Mais je pense que cette défaite a quand même mis la puce à l’oreille aux dirigeants du club. Il fallait à tout prix se ressaisir avant que la situation ne s’aggrave. A ce sujet, je tiens à saluer le travail effectué par Boubker Ghandour, un ancien joueur du MAS et qui prend en main les destinées du club après chaque départ d’entraîneur. Cet enfant du club a très bien assuré la transition.
Justement, n’avez-vous pas peur que cette instabilité ne nuise à la bonne marche du club cette saison ?
Vous savez, l’année dernière, le MAS a fait un très bon parcours en championnat de GNF I. Lors de la première moitié de la saison, le club fassi était parmi les meilleures équipes. Il a été malheureusement devancé par d’autres équipes dans la course au titre final. Le ballet incessant des entraîneurs y est sûrement pour quelque chose, mais je pense que mon principal objectif avec le groupe cette saison est d’instaurer une stabilité qui lui manquait jusque-là, et ceci afin de redonner confiance au public fassi.
Quels changements comptez-vous opérer pour arriver à vos objectifs ?
Comme la date limite d’obtention des licences est dépassée, je suis obligé de composer avec les éléments dont le club dispose actuellement. Ainsi, le plus grand travail sera fait au niveau de la condition physique des joueurs. Plusieurs titulaires ne se sont pas en effet préparés comme il le fallait avant le début de la saison. Ils n’ont pas pris part aux différentes rencontres de préparation et leur rendement durant les quelques rencontres déjà jouées, tant en championnat qu’en coupe du Trône ou en coupe arabe s’en est ressenti. Sur le plan psychique, mon principal objectif sera de redonner confiance à cet effectif de valeur, qui est composé pour la plupart, il ne faut pas l’oublier, de mes anciens élèves au sein de l’école du MAS. Une fois ce double objectif atteint, on pourra se fixer d’autres, relatifs notamment au parcours du club dans les différentes compétitions dans lesquelles il est engagé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *