Match de préparation : Le Maroc s’offre la Slovaquie

Match de préparation : Le Maroc s’offre la Slovaquie

D’entrée, les hommes d’Hervé Renard ont voulu dicter leur loi et imposer leur style de jeu avec une bonne occupation de terrain, un pressing continu sur l’adversaire et une prestation solidaire entre différentes lignes.

Alors que toutes les listes pour la Coupe du monde ont été données, les matches de préparation continuent. Lundi à Graz, en Autriche, le Chili qui ne participera pas au Mondial a battu la Serbie (qui, elle, sera au Mondial) sur le score de 1-0.

A Genève cette fois, la sélection nationale a battu la Slovaquie. A dix jours de leur entrée en lice au Mondial russe, les Lions de l’Atlas ont réussi leur deuxième test préparatoire grâce à une victoire méritée sur le score de 2 buts à 1 au stade de Genève, en Suisse.

D’entrée, les hommes d’Hervé Renard ont voulu dicter leur loi et imposer leur style de jeu avec une bonne occupation de terrain, un pressing continu sur l’adversaire et une prestation solidaire entre différentes lignes. Une stratégie qui va leur permettre de se créer beaucoup d’occasions mais sans parvenir à concrétiser. Les Slovaques, 29èmes dans le classement de la Fifa mais qui ont échoué à se qualifier à la Coupe du monde, ont été contraints de se positionner plus tôt dans la défense avec quelques rares contre-attaques peu inquiétantes.

Cependant, l’une de ces tentatives a fait mouche. A l’heure de jeu, Gregus envoie un tir puissant à ras de terre ne laissant aucune chance au portier Yassine Bounou.

La riposte du Onze national ne s’est pas fait attendre. Lucide, Renard intègre Ayoub El Kaabi qui mettra trois minutes seulement pour remettre les pendules à l’heure. L’entrée en jeu également d’Amine Harith lors de la deuxième mi-temps a donné plus de vigueur aux coéquipiers de Mehdi Benatia.

A la 74ème minute, le milieu de terrain de Galatasaray Younes Belhanda a marqué le deuxième but marocain d’une superbe frappe qui n’a laissé aucune chance au portier slovaque scellant ainsi par la même occasion le résultat définitif de cette rencontre.

La presse espagnole s’est intéressée à ce match amical.

«La sélection marocaine a été très supérieure à son adversaire et a démontré qu’elle est une équipe qui est à l’aise avec le ballon et qui compte des joueurs très doués», a souligné le journal sportif espagnol AS dans une analyse du match publiée sur sa page web.

En outre, poursuit AS, les Lions de l’Atlas ont confirmé leur bon état d’esprit en réussissant à remonter le score, mettant en exergue les bonnes prestations de certains joueurs marocains sur le plan offensif, notamment Nouredin Amrabat et Hakim Ziyech.

AS a fait observer, par ailleurs, que la sélection espagnole, qui débutera le Mondial de Russie dans le groupe B aux côtés des équipes du Maroc, du Portugal et de l’Iran, doit se méfier du jeu aérien des Lions de l’Atlas. Désormais, cap sur l’Estonie où les coéquipiers de Mehdi Benatia affronteront la sélection locale samedi prochain en amical, à moins d’une semaine de l’aventure russe.

Placés au groupe B, les Lions de l’Atlas entameront le 15 juin à Saint-Pétersbourg les phases finales du Mondial face à la sélection iranienne. Ils devront livrer cinq jours plus tard leur deuxième match de poule contre le Onze portugais (20 juin) au stade de Loujniki de Moscou, avant de clore, le 25 juin, leur parcours du premier tour à Kaliningrad contre l’Espagne.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *