Match nul entre Arsenal et Sunderland

Arsenal, qui a concédé le nul à Sunderland (1-1) lors de la 7e journée, une semaine après une défaite à domicile contre Hull, prend le risque de voir ses adversaires prendre des points précieux dans la lutte pour le titre de champion d’Angleterre. Il a été beaucoup écrit sur le début de saison raté de Manchester United. Mais en cas de succès à Blackburn en début de soirée samedi, les Red Devils reviendraient à deux points d’Arsenal, avec un match à plus à disputer, contre Fulham, que l’équipe d’Alex Ferguson semble en mesure d’emporter.
Chelsea et Liverpool, en cas de victoire dimanche contre Aston Villa et sur le terrain de Manchester City, mettraient les Gunners à quatre points. Un bilan d’autant plus décevant qu’Arsenal n’a pour l’heure affronté aucune des grosses cylindrées du championnat, lâchant du terrain face à des seconds couteaux (Fulham, Hull, Sunderland…) «Déçu», l’entraîneur Arsène Wenger résumait l’état d’esprit de ses troupes après le coup de sifflet final. Il pouvait à juste titre maugréer sur le but refusé en début de seconde période à Robin Van Persie, un arbitre assistant jugeant à tort que le ballon était sorti sur un déboulé de Theo Walcott.  Mais cela aurait pu être bien pire. Car Grant Leadbitter, d’une frappe splendide, pensait avoir offert la victoire aux siens en fin d’un match qui avait pourtant vu Sunderland subir (86). Mais sur un corner de Van Persie, Cesc Fabregas a marqué son premier but de la saison, de la tête, un exercice qu’il ne goûte guère d’ordinaire (90+4).
Le plus inquiétant pour Arsenal est la décision de Wenger de déjà entonner sa complainte sur les adversaires qui se contentent de défendre, qu’il réserve d’ordinaire pour les fins de saison: «Ils ne sont pas sortis, ils n’ont pas essayé de jouer, ils ont défendu avec dix joueurs. «Face à une équipe qui clame son amour du jeu, Sunderland ne sera pas la dernière à «bétonner» derrière en espérant le contre.
S’il veut rester dans la course au titre, Wenger va devoir d’urgence trouver une solution pour forcer les verrous adverses de ces équipes de second rang. Dans la lutte pour le maintien, Middlesbrough et le promu West Brom ont obtenu des succès courts mais précieux (1-0), respectivement sur le terrain de Wigan grâce au Français Jérémie Aliadière et à domicile face à Fulham sur un but de Roman Bendnar.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *