Mauresmo et Capriati en demi-finales du Masters

Lors de la quatrième journée du Masters féminin de tennis, ultime épreuve du circuit WTA dotée de 3 millions de dollars, samedi à Los Angeles, la Française Amélie Mauresmo et l’Américaine Jennifer Capriati se sont assurées une place en demi-finales. La première n’a pas eu besoin de se servir de sa raquette, alors que la deuxième a dû batailler pendant trois sets avant de disposer de la Russe Anastasi Myskina obtenant par la même occasion sa qualification. En demi-finales, Mauresmo affrontera la Belge Justine Henin-Hardenne assurée d’être la numéro un mondiale à la fin de l’année. Capriati sera opposée de son côté à l’actuelle numéro un mondiale, la Belge Kim Clijsters. La Française a ainsi obtenu sa place à ce stade de l’épreuve grâce à la victoire de la Russe Elena Dementieva sur l’Américaine Chanda Rubin (4-6, 7-5, 6-1), samedi à Los Angeles. Mauresmo, qui ne comptait qu’une seule victoire dans son groupe rouge, justement sur Dementieva, s’est qualifiée à la différence de sets aux dépens de Rubin, celle-là même qui l’avait battue le premier jour (4-6, 6-4, 6-2). L’Américaine, qui ne disposait également que d’une victoire avant d’affronter Dementieva samedi a finalement sombré face à la Russe qui a pris le meilleur en trois sets, 4-6, 7-5, 6-1.Dementieva a fait durer le suspense. Alors qu’elle avait perdu le 1er set 6-4, elle est revenue de 5-2 contre elle dans la deuxième manche pour l’emporter finalement 7-5 avant de s’adjuger la manche décisive par 6-1. De son côté, Jennifer Capriati, victime d’une douleur musculaire à la hanche, contractée lors de son match d’ouverture contre la Japonaise Ai Sugiyama, et ecrasée vendredi par Henin-Hardenne, a semblé samedi plus mobile sur le court face à la Russe Anastasia Myskina. Après deux sets équilibrés, Capriati réussit un break dès le début du troisième set. Elle lâcha cependant son engagement à 5-2 en sa faveur, service à suivre, mais réussit finalement à l’emporter 7-5, 5-7, 6-4 à sa quatrième balle de match. Dans la dernière rencontre sans enjeu, la Japonaise Ai Sugiyama a pris le meilleur, 6-2, 6-4, sur Henin-Hardenne, qui, après une chute en fin de premier set, est apparue quelque peu contractée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *