M’diq, capitale du sport nautique

M’diq, capitale du sport nautique

Le rideau est tombé jeudi sur la première semaine nautique internationale de Tétouan, organisée, du 23 au 29 juillet par le Royal Yachting club de M’diq, sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI et en collaboration avec la wilaya de Tétouan. Pour les organisateurs, cette première édition, organisée sous l’égide de la Fédération royale marocaine de voile, a été un succès, malgré l’absence du vent, carburant de ce sport. «Certes, les premiers jours il n’y avait pas de vent, les conditions climatiques étaient défavorables, mais nous avons réussi à combler ce vide en organisant d’autres activités à caractère social, culturel et artistique», a déclaré à «Aujourd’hui Le Maroc», Hamid Sanhaji, président du comité technique de la SNIT, également vice-président de la FRMV. C’est ainsi qu’une compétition de caravelle a été organisée, le 26 dernier, au profit des handicapés de l’Association Hanan. Cinq bateaux ont pris le point de départ avec en tout 25 participants.
«Notre objectif, à travers cet action, n’est pas uniquement de vulgariser et de développer ce sport, mais aussi de faire un peu du social», a tenu à faire remarquer ce dernier. Aussi, une course a été organisée au profit des pêcheurs de la région à travers ce que la population locale appelle «Al Aânsra». Autrement dit, le festival de la pêche traditionnelle. Une vieille tradition locale qui date de plusieurs années, plus exactement depuis l’époque coloniale. Avec des barques à rames, les participants, au nombre de 64, jeunes et moins jeunes, se sont livrés à une concurrence acharnée pour remporter les premières places. «Nous avons eu une pensée pour ces gens-là car cette tradition était en voie de distinction» a déclaré Sanhaji. A l’issue de cette compétition, des prix et des récompenses ont été remis aux différents vainqueurs. Toujours dans le social, le comité organisateur de la SNIT a invité les jeunes de l’Association bénéfique islamique tétouanaise à passer une journée au Royal Yachting Club de M’diq. Occasion pour ces jeunes laissés pour compte de partager des moments de joie et de fête avec leurs semblables.
Côté culturel, les organisateurs ont mis en place une exposition, ouverte au grand public et dont le thème était la mer. La plupart des oeuvres appartenaient à des artistes locaux. Pour ce qui est des compétitions prévues dans le programme de cette semaine, à savoir «laser interclasse» et «classe olympique», «planche à voile», «optimist et caravelle», le vent a fini par souffler le dernier jour, au grand bonheur des participants qui, pendant toute la semaine, se sont contentés d’autres compétitions, dont notamment celle de la nage. «Il y a également au programme les bateaux habitables, mais à cause du cyclone qui passait par le détroit, il a été décidé d’annuler cette compétition», a fait remarquer Senhaji. Cet événement a été aussi l’occasion, pour les responsables de la Fédération royale marocaine de voile, de rendre un hommage aux différents champions de cette saison. Selon Sanhaji, la semaine nautique internationale n’est qu’un début. Les organisateurs comptent en faire un rendez-vous annuel. «C’est la première fois qu’une compétition de voile est inscrite dans le calendrier de la Fédération internationale de voile», a tenu à préciser celui-ci. Pour la prochaine édition, les organisateurs comptent impliquer les autres acteurs des sports nautiques au Maroc, notamment la Fédération royale marocaine de Jet-Ski, grand absent de cette première semaine.
«Pour l’année prochaine, toutes les disciplines des sports nautiques seront présentes. Une autre façon pour donner un grand éclat à cet événement», a précisé le vice-président de la FRMV. Il faut dire que tout a été fait à la dernière minute. En l’espace de deux mois, les organisateurs ont réussi à relever le défi d’organiser une compétition internationale d’une telle taille. «Sans le soutien de la wilaya, de la FRMV, de la boîte de communication, des sponsors, nous n’aurions pas pu réussir cet événement», a souligné Sanhaji. Mais cela n’empêche que beaucoup de chemin reste à parcourir. Rendez-vous est donné, donc, pour l’année prochaine.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *