Meeting international Mohammed VI Rabat-2016: Les athlètes marocains inspirent la confiance

Meeting international Mohammed VI Rabat-2016: Les athlètes marocains inspirent la confiance

L’épreuve du 800m sera d’un niveau «très relevé» en raison de la participation de grandes championnes de la spécialité, a estimé Akkaoui.

Dimanche, les yeux seront braqués sur la 9ème édition du Meeting international Mohammed VI d’athlétisme qui représente également la troisième étape de la Ligue de diamant.
Pour cette compétition de grande envergure, les athlètes marocains fondent de grands espoirs sur ce rendez-vous durant lequel ils aspirent réaliser des performances.

«Nous ne ménagerons aucun effort pour signer des prestations à la hauteur des attentes du public marocain», ont affirmé les athlètes nationaux, lors d’une conférence de presse organisée mercredi au siège de la Fédération royale marocaine d’athlétisme par le comité local d’organisation.
Selon Malika Akkaoui, qui s’alignera sur 800m, courir au Meeting international Mohammed VI sera «exceptionnel», dans la mesure où cette manifestation sportive sera rehaussée par la participation de figures de proue et de «célébrités» ayant jusqu’ici marqué de leur sceau cette discipline.

L’épreuve du 800m sera d’un niveau «très relevé» en raison de la participation de grandes championnes de la spécialité, a estimé Akkaoui, 4è au meeting de Doha, première étape de la Ligue de diamant, précisant que son objectif est de courir sous la barre des 2 minutes.
Même son de cloche de la part du spécialiste du demi-fond, Abdellati Iguider, qui prendra part à l’épreuve optionnelle du 3000m. Il a expliqué que son choix s’est porté sur cette distance au terme d’un stage de préparation intense, effectué à Ifrane sous la supervision de son coach, Ayoub Mendili.
Outre Iguider, Akkaoui et Taleb, les couleurs nationales seront représentées à cette édition par Fouad El Kaâm et Amine Laâlou (1500m), Aziz Ouhadi (200m), Amine El Manaoui et Abdelatif El Guess (800m), Hamid Ezzine, Hicham Seguini et Jaouad Chemlal (3000m steeple), Lamia El Habz et Hayat Lambraki (400m haies), Siham Hilali et Rabab Arafi (800m), Salima El Ouali Alami et Fadwa Sidi Madane (3000m steeple).
Ainsi, au total ils seront 190 athlètes représentant 49 pays à participer à cette édition, la première du circuit de la Ligue de diamant à se dérouler sur le sol africain.

Le programme comprend 16 épreuves du circuit de la Ligue de diamant réparties entre 8 pour les hommes (200m, 400m, 800m, 3000m steeple, 110m haies, hauteur, longueur et disque) et autant pour les dames (100m, 800m, 5000m, perche, triple-saut, poids, javelot et 400m haies).
Lors de la 2ème étape de la Ligue de diamant, disputée le 14 mai à Shanghai, plusieurs athlètes africaines ont particulièrement brillé, notamment la Kenyane Faith Kipyegon qui a réalisé la meilleure performance mondiale de l’année sur 1500m, à l’instar de sa compatriote Hyvin Kiyeng, auteur de la meilleure performance mondiale de la saison sur 3000m steeple et la 6è de tous les temps. L’Ivoirienne Murielle Ahouré a remporté quant à elle le 200m.
Chez les hommes, l’Éthiopien Muktar Edris s’est illustré en dominant l’épreuve du 5000m, signant ainsi la meilleure performance mondiale de l’année.

(Avce MAP)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *