Mehdi Bennani, l’espoir des sports mécaniques

Le président de la Fédération royale marocaine des sports mécaniques (FRMSM), Adil Fellous, a émis le vœu de voir le jeune pilote national Mehdi Bennani intégrer les courses automobiles de la Formule-1. «Nous nourrissons un grand espoir de voir le jeune prodige marocain Mehdi Bennani disputer les courses de la Formule-1», a-t-il déclaré à la MAP, déplorant toutefois le manque de moyens que requiert l’engagement dans une compétition de telle envergure.
«C’est triste que Bennani, après avoir acquis l’expérience nécessaire à travers sa participation aux grands rendez-vous à l’échelle internationale ces trois dernières années, ne puisse pas réaliser son rêve de disputer la Formule-1 à cause justement de manque de moyens», a regretté M. Fellous. Dans ce cadre, il a précisé que la FRMSM ne dispose pas de moyens suffisants pour soutenir ce jeune talentueux, soucieux de représenter son pays dans les grandes compétitions internationales. «Il a besoin d’énormes ressources financières pour couvrir les dépenses de sa participation aux différentes courses internationales organisées le long de l’année», a-t-il dit. À titre d’exemple, M. Fellous a précisé que les organisateurs du Grand Prix-II d’Angleterre, qualificatif pour la Formule-1, réclament cette année la somme onéreuse d’un million de dollars, «ce que nous ne pouvons pas lui garantir sans le soutien d’autres partenaires ».  Mehdi Bennani, 22 ans, est le premier pilote arabe et africain à intégrer officiellement, en 2005, la "World Series by Renault" avec sa participation notamment aux courses d’Istanbul et de Sepang (Malaisie). Sa saison 2005 a été marquée par la participation, en particulier, à l’épreuve de Monza (Italie) où il avait terminé à la 21ème position.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *