Meilleures performances pour Hachlaf et Lakhouad

Meilleures performances pour Hachlaf et Lakhouad

Une grande surprise s’est produite à la huitième étape de la Ligue de Diamant d’athlétisme. L’espoir féminin de l’athlétisme marocain Halima Hachlaf a pris la deuxième place du 800 m, lors du Meeting de Gateshead, 8e étape de la Ligue de Diamant d’athlétisme, en réalisant un temps de 2 mn 00 sec 49/100 samedi 10 juillet. La course a été remportée par l’Américaine Alysia Johnson en 1:59.84, alors que la troisième place est revenue à l’Ukrainienne Yulija Krevssun en 2:00.67. Hachlaf avait remporté le 800 m du meeting du Rome, le 10 juin dernier, en réalisant au passage la meilleure performance mondiale de la saison et son meilleur temps personnel (1mn 58 sec 40/100). Elle s’était imposée, toujours sur le 800 m, au 3e Meeting international Mohammed VI (6 juin), 8e étape du World Challenge d’athlétisme, dans un temps de 2 mn 00 sec 63/100. À seulement 22 ans, Hachlaf occupe actuellement la deuxième place du 800 m de la Ligue de Diamant avec 6 points, derrière la Kényane Janeth Jepkosgei et l’Ukrainienne Yulija Krevssun, sept points chacune. Pour sa part, sa compatriote, Btissam Lakhouad a pris la deuxième place du 1500 m, jeudi 8 juillet à Lausanne, lors de la septième étape de la Ligue de Diamant d’athlétisme, battant le record national de cette épreuve en 3min 59sec 35/100. L’ancienne meilleure performance nationale (4min 60/100) était détenue par Zahra Ouaziz, qui l’avait signée le 19 juillet 1998 lors du meeting de Stuttgart en Allemagne. Lakhouad s’était classée quatrième (4min 4sec 23/100) lors de la réunion de Doha, première étape de la Ligue de Diamant et troisième (4min7sec73/100) lors de la troisième édition du Meeting international Mohammed VI à Rabat, 8e étape de l’IAAF World Challenge.
Lakhouad est entrée deuxième, à seulement 7/100e de l’Ethiopienne Gelete Burika, auteur de la MPM de l’année en 3:59.28, alors que la championne du monde en salle, la Kényane Nancy Jebet Lagat a pris la troisième place (4:00.13). Chez les messieurs, Amine Laalou a terminé deuxième en 3:32.75, derrière le Kényan Nicholas Kemboi, qui a réalisé la meilleure performance mondiale (MPM) de la saison au 1500 m, en 3 min 31 sec 52/100. La troisième place est revenue à l’autre Kényan Remmy Limo Ndiwa en 3:32.83.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *