Menace de grève dans les stades du Mondial-2010

Menace de grève dans les stades du Mondial-2010

«Nous avons réclamé 15%, mais l’employeur n’est prêt à offrir que 7% (…) L’éventualité d’une grève est grande», a prévenu Lesiba Seshoka, porte-parole du syndicat, ajoutant qu’une rencontre est prévue, le 19 courant, à ce sujet avec la Commission de réconciliation, de médiation et d’arbitrage. La menace brandie par les employés dans les chantiers de construction des stades du premier Mondial en terre africaine met des pressions supplémentaires sur le comité local d’organisation qui peine à rassurer sur les délais.
En novembre 2007, plusieurs employés ont observé un débrayage pour réclamer des hausses de salaires, ayant causé beaucoup de retard dans la construction du stade Moses Mabhida de Durban (70.000 places). Quelque 20.000 ouvriers sont actuellement embauchés sur les dix chantiers des stades à travers l’Afrique du sud. Cinq nouveaux stades sont en construction et cinq autres sont en cours de rénovation, pour un coût total d’au moins 10 milliards de rands (1,2 milliard USD). Le stade Nelson Mandela Bay, le premier bâti pour les besoins du Mondial 2010, a été officiellement ouvert lors d’une cérémonie organisée, la veille dans la ville côtière de Port Elizabeth (sud-est).
Cette nouvelle enceinte dispose d’une capacité d’accueil de 48.000 places et devra accueillir huit matches de la prochaine Coupe du monde, dont un match de quart de finale et le match de la troisième place.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *