Michael Owen serait l’heureux élu pour le 46e Ballon d’or

La fin de l’année s’approche, la date de l’élection du meilleur joueur au monde aussi. La planète football est en ébullition. Si l’annonce ne sera faite que ce mardi, les médias italiens parlent déjà d’un «secret de polichinelle». C’est l’Anglais Michael Owen qui décrochera le trophée. Coupe UEFA, Supercoupe, Charity Shield, Coupe de la Ligue et Coupe d’Angleterre. Le joueur dispose de pas moins de 5 titres rien que pour cette année. Couronné de succès en club, il a été l’un des principaux artisans de la réussite de l’Angleterre dans la campagne des éliminatoires de la Coupe du monde, avec comme feu d’artifice son triplé au stade olympique face à l’Allemagne (5-1). S’il devait être nommé 46e Ballon d’Or, l’attaquant des Reds deviendrait le cinquième anglais à décrocher le graal. Avant lui, Kevin Keegan, ancien Red (1978 et 1979), Bobby Charlton (1966) Dennis Law (1964) et Sir Stanley Matthews (1956) avaient déjà reçu cette distinction. Owen s’était illustré pour la première fois au Mondial français en 1998 avec un but face à l’Argentine en huitième de finale. A peine 23ans, il devancerait le Madrilène Raul, meilleur buteur du Real en coupe d’Europe, et le Français Titi Henry. Même si les rumeurs se vérifient souvent quand il s’agit du ballon rond, il faut attendre pour voir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *